Vignette Crit'Air: les amendes se multiplient, les règles et exceptions à retenir

Pollution

Vignette Crit'Air: les amendes se multiplient, les règles et exceptions à retenir

Publié le :

Mercredi 18 Avril 2018 - 11:40

Mise à jour :

Mercredi 18 Avril 2018 - 11:58
Le nombre d'amendes pour absence de vignette Crit'Air s'est envolé à Paris depuis le 1er janvier, signe que la tolérance n'est plus à l'ordre du jour. Mieux vaut donc l'acquérir rapidement. Il existe toutefois des exceptions pour certains véhicules.
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les sanctions pour absence de vignette Crit'Air, obligatoire depuis le 1er juillet 2017 pour rouler à Paris, s'étaient d'abord voulues pédagogiques et les agents avaient pour consigne de se montrer compréhensifs. Mais c'est terminé.

Alors que le retour des beaux jours laissent envisager dans les semaines ou les mois à venir de nouveaux pics de pollution, les conducteurs parisiens ou ceux qui souhaitent se rendre dans la capitale seraient bien avisés de commander leur sésame pour éviter l'amende.

Car même en dehors des épisodes de pollution, la vignette est obligatoire. Et les contrevenants encourent une amende allant de 68 euros à 135 euros selon la catégorie du véhicule. Selon Le Parisien, la tolérance n'est plus de mise et ce sont 3.339 PV qui ont été dressés depuis le début de l'année contre 176 lors des six premiers mois.

Lire aussi: la vignette Crit'Air obligatoire dans de nouvelles villes en 2018 mais moins chère

Les véhicules "non classés" (pour la plupart dont l'immatriculation est antérieure à 1997), et ceux portants la vignette Crit'Ait 5 ne peuvent déjà plus circuler à Paris de 8h à 20h, du lundi au vendredi (tous les jours pour les bus et poids lourd) dans une zones à circulation restreinte (ZCR) délimitée par le périphérique.

Toutefois, il existe de nombreuses exceptions qui permettent à certains véhicules de rouler s'il s'agit d'une mission de service public (ambulances, éboueurs, transports en commun...) ou pour certaines professions liées à l'usage du véhicule (déménagement, livraison de denrées alimentaires sous certaines conditions...) ou de véhicules portant la vignette "handicapé". 

Pour obtenir votre vignette il faut vous rendre sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire muni de la carte grise de votre véhicule. Il s'agit du seul site pour l'obtenir, il convient donc de se méfier de ceux arborant un "emballage" pseudo officiel et prétendant la distribuer pour des prix par ailleurs très au-dessus de la réalité. Au 1er mars 2018, le prix d’un certificat est de 3,62 euros pour un envoi en France (source ministère de la Transition écologique et solidaire).

L'absence de vignette Crit'Air entraîne une amende allant de 68 euros à 135 euros.

Commentaires

-