La grande supercherie des tests PCR, 90% des cas positifs ne sont pas malades ni contagieux

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La grande supercherie des tests PCR, 90% des cas positifs ne sont pas malades ni contagieux

Publié le 14/09/2020 à 11:25 - Mise à jour le 21/09/2020 à 17:46
Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): Peter El Baze pour FranceSoir

-A +A

Ndlr : cet article a fait l'objet d'une vérification externe par Checknews et est en cours de clarification par son auteur.  Merci à Libé pour son travail.  Le modèle de Francesoir repose sur des articles rédigés par des journalistes mais également sur des contributions libres sous forme de tribune d'opinion.  Cette liberté a un corollaire, accepter la critique et la responsabilité. C'est de cette saine confrontation que naitra la vérité.

 

Tribune : 90% des positifs ne sont pas malades

Dans un test PCR il y a un facteur très important qui n'est pas mentionné dans les résultats, c'est le CT (Threshold Cycle). Il s'agit du coefficient d'amplification de l'ADN , du nombre de cycles d’amplification.

Le test ne détecte pas des virus entiers en état de marche, mais des morceaux de ce virus actifs ou non. Donc il peut détecter des petits morceaux de virus d'une infection qui date de plusieurs semaines, voire plus.

Dans les prélèvements il y a très très peu de morceaux d'ARN viral, donc ils ne peuvent pas être détectés tels quels. Il faut augmenter le nombre de morceaux de manière très importante pour pouvoir les détecter.

On transforme cet ARN viral en ADN puis on met un produit qui fait que tous les ADN du prélèvement sont dupliqués de nombreuses fois. On répète plusieurs fois cette opération.

Plus on la répète, plus on amplifie leur nombre, plus le CT est grand, plus on risque d'avoir des faux positifs.

Moins on la répète, moins on a de faux positifs, mais plus on peut avoir des faux négatifs.

Suivant les appareils et les laboratoires on peut aller à des valeurs de CT plus ou moins grandes de 20 à 45 !

CT = de 20 à 30 => charge virale importante,  présence d’un nombre de copies de virus compatible avec une infection, à interpréter en fonction de la clinique. Subsiste le risque de l'erreur de mesure.  
CT = 35 => compromis utilisé par l'IHU, mais des faux positifs.
CT = 40 ou plus => 90% de FAUX positifs = pas de virus COVID, les 10% restants ont une charge virale extrêmement faible, on n’est PAS contagieux (mais il n’y a pas de faux négatifs).

Les recommandations des scientifiques sont un CT compris entre 20 et 30.  Dans la pratique des laboratoires d’analyses, le CT est le plus souvent à 40 ou plus!

Si votre test est positif, exigez de connaître le CT et de refaire un autre test le lendemain pour confirmer.

Ces tests PCR avec CT limité à 25 auraient été très utiles en Février ou Mars 2020 pour isoler les vrais positifs avec une charge virale importante et traitement hydroxychloroquine + azithromycine + zinc (HCQ+AZT+Zinc).

Donc sur le plan médical, depuis début juin, les PCR n'ont plus aucun intérêt SAUF si on restreint le CT à 30 au maximum. Ils sont valables uniquement dans ce cas.

 

Docteur Peter EL BAZE est  ex Médecin Attaché des Hôpitaux du CHU de Nice, Ancien Chef du Service de Médecine Interne A1, Les Sources à  Nice & Créateur des logiciels médicaux Megabaze et Oncobaze (chimiothérapies).

Auteur(s): Peter El Baze pour FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Test PCR

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-