Affaire Benalla: sa compagne refuse de se présenter aux enquêteurs

Affaire Benalla: sa compagne refuse de se présenter aux enquêteurs

Publié le :

Jeudi 23 Août 2018 - 08:42

Mise à jour :

Jeudi 23 Août 2018 - 08:44
Pendant la garde à vue d'Alexandre benlla, la police avait cherché à interroger Myriam, sa compagne. Mais n'est jamais parvenue à la trouver. Ce jeudi, elle n'a toujours pas été auditionnée.
© STEPHANE MAHE / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Comme le note Le Parisien qui a enquêté sur le sujet, la compagne d'Alexandre Benalla, Myriam, "semble pourtant de prime abord n'être qu'un personnage secondaire" de l'affaire qui porte le nom de son compagnon. Néanmoins, il apparaît que cette dernière, avec la complicité de l'ancien chargé de mission de l'Elysée, fait de pieds et des mains pour éviter toute confrontation avec les enquêteurs en charge des investigations sur l'affaire Benalla.

Avec un certain succès il faut le dire car ce jeudi 23, elle n'a toujours pas été auditionnée par les forces de l'ordre rapporte le quotidien. Cela même alors que la police a déployé des moyens importants pour la localiser: géolocalisations, réquisitions bancaires, identification de sa voiture.

Lire - L'arsenal impressionnant de Benalla: des armes de poing et un fusil à pompe 

L'objectif des policiers en interrogeant Myriam: comprendre comment le coffre-fort d'Alexandre Benalla, qui contenait entre autres des armes, a pu disparaître du domicile commun avant la perquisition (qui s'est déroulée en deux temps). Au cours de sa garde à vue, Alexandre Benalla a refusé de dire aux enquêteurs où se trouvait sa compagne "pour la protéger" de son propre aveu et a également refusé de donner ses coordonnées.

Au moment de perquisitionner le domicile du couple, Alexandre Benalla affirme que sa compagne est la seule à disposer des clés du couple et qu'elle se trouve actuellement à l'étranger. Ne pouvant ouvrir la porte, la police est revenue le lendemain et entre-temps, le fameux coffre-fort avait disparu. Impossible donc de savoir si ce coffre contenait d'autres documents pouvant servir dans l'enquête.

Face à ce malentendu, Alexandre Benalla a déclaré aux juges: "Le 19 juillet, ma femme m'a appelé pour me dire qu'il y avait plein de journalistes devant la maison et dans le couloir. J'ai demandé à un ami d'aller chercher ma femme et de récupérer tout ce qui pouvait être volé, des objets de valeur et notamment les armes". 

Voir -  Affaire Benalla: le couple molesté a dit la vérité, la police confirme

Problème, la compagne de Benalla n'était pas à l'étranger. Aucun vol n'est enregistré à son nom comme ont pu le constater les forces de l'ordre. Finalement, la géolocalisation de la future épouse montre qu'elle se trouve dans le 16e arrondissement de Paris où son téléphone a été borné avenue Foch. Réussissant enfin à obtenir son adresse mail, les policiers ont fait parvenir à la jeune femme de 31 ans un courriel pour "une prise de contact", resté depuis sans réponse.

En garde à vue, Alexandre Benalla s'est offusqué de ce qu'il considère comme un acharnement contre sa compagne. "Je m’interroge sur l’opportunité de faire des recherches sur ma femme qui n’a rien à voir dans toute cette histoire. Elle est déjà assez chamboulée", a-t-il fait savoir.

Lire aussi:

Après l'affaire Benalla, comment Macron veut réformer l'Elysée

Affaire Benalla: des politiques se plaignent d'apparaître dans une étude statistique

Vincent Crase, dans l'ombre d'Alexandre Benalla

La compagne d'Alexandre Benalla n'a toujours pas été entendue.


Commentaires

-