Attentat dans l'Aude: un mineur, proche du terroriste Radouane Lakdim, en garde à vue

Attentat dans l'Aude: un mineur, proche du terroriste Radouane Lakdim, en garde à vue

Publié le :

Samedi 24 Mars 2018 - 11:00

Mise à jour :

Samedi 24 Mars 2018 - 11:04
© ERIC CABANIS / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme âgé de 17 ans a été placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à ce samedi pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Il est considéré comme un proche de Radouane Lakdim, le terroriste présumé responsable de la triple attaque dans l'Aude.

Les investigations dans l'entourage de Radouane Lakdim, le terroriste présumé responsable de la triple attaque dans l'Aude qui a fait 4 victimes, se poursuivent. Ce samedi 24 au matin, une seconde personne a été placée en garde à vue dans le cadre de cette enquête. Il s'agit d'un mineur de 17 ans, proche de l'assaillant, qui est actuellement entendu sous le chef d'accusation d'association de malfaiteurs terroristes criminelle.

Vendredi 23, le procureur de la République de Paris, François Molins, en charge du dossier, avait fait savoir au cours de sa conférence de presse que la compagne de Radouane Lakdim avait également été placée en garde à vue sous le même chef d'accusation que la personne mineure.

Les investigations se poursuivent pour établir la provenance de l'arme que le terroriste a utilisé et déterminer s'il a pu bénéficier de complicités à ce sujet.

Lire aussi - Attaques dans l'Aude: le gendarme "héros" succombe à ses blessures

En dépit de ces avancées, l'actualité est dominée ce jour par l'annonce du décès d'Arnaud Beltrame. Ce lieutenant-colonel, qui s'était héroïquement substitué aux otages auprès du djihadiste, a succombé à ses blessures dans la nuit de vendredi à ce samedi.

Le frère du courageux gendarme s'est exprimé sur RTL. "Il est parti en héros, c'est la réalité aujourd'hui. Ce qu'il a fait, ça va au-delà de l'engagement de son métier. Il a donné sa vie pour des inconnus. Il savait certainement qu'il n'avait pratiquement aucune chance. Il a quand même été très conscient de ce qu'il a fait. Si on le qualifie pas de héros, je ne sais pas ce qu'il faut faire pour être un héros. Il a fait ce qu'il fallait. Le terme héros est parfaitement approprié", a-t-il fait savoir.

Voir également - Macron: Arnaud Beltrame, "tombé en héros", "mérite l'admiration de la nation tout entière"

"Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort au service de la nation, à laquelle il avait déjà tant apporté. En donnant sa vie pour mettre un terme à l’équipée meurtrière d’un terroriste djihadiste, il est tombé en héros", a souligné Emmanuel Macron.

Des dizaines d'hommages de responsables politiques et des dizaines de milliers d'anonyme saluent ce samedi la mémoire de cet officier.

Un mineur de 17 ans a été placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à ce samedi pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Commentaires

-