Budget de l'Elysée: 3,8 millions d'euros de déficit

Budget de l'Elysée: 3,8 millions d'euros de déficit

Publié le :

Samedi 20 Juillet 2019 - 14:31

Mise à jour :

Samedi 20 Juillet 2019 - 14:46
© LUDOVIC MARIN / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'Elysée a dépassé en 2018 son budget initial et a dû prélever 5 millions d'euros sur la réserve pour parvenir à l'équilibre budgétaire, selon un rapport de la Cour des comptes. En cause notamment, le coût des voyages présidentiels.

 

La Cour des comptes a rendu son verdict. Un rapport des sages de la rue de Cambon révèle que l'Élysée a dépassé son budget initial en 2018 et a dû puiser plus de cinq millions d'euros sur la réserve, en raison notamment de l'augmentation de l'activité de la présidence.

La hausse des charges (+6,6% par rapport à 2017) "s'explique principalement par celle des charges de personnel et de fonctionnement courant, en raison d'un accroissement de l'activité de la présidence", durant cette première année complète du quinquennat d'Emmanuel Macron note le rapport.  En 2018, les produits (ressources) du compte de la présidence se sont élevés à 105,07 millions d’euros et les charges à 108,88 millions, indique la Cour, soit un "résultat déficitaire à hauteur de -3,81 millions d'euros".

Voir - La Cour des comptes tire la sonnette d'alarme sur la dette et le déficit

"La dotation budgétaire initiale, de 103 millions d’euros, s’étant révélée insuffisante pour couvrir les dépenses, un prélèvement sur la réserve d’un montant de 5,67 millions a dû être effectué pour contribuer à rétablir l’équilibre budgétaire", poursuivent les magistrats.

L’Élysée s’est empressé de justifier cette hausse, en invoquant des voyages présidentiels moins nombreux mais plus loin, notamment en outre-mer, plus long et avec des étapes. 

Les dépenses de Brigitte Macron et des quatre personnes qui constituent son équipe restent stables: 279.144 euros en 2018. "Sa sécurité est assurée par les membres du GSPR et sept agents du service de la correspondance présidentielle sont affectés au traitement des 19.500 courriers qu’elle a reçus en 2018.  Mme Macron ne bénéficie d’aucun budget de représentation. Elle a recours aux services de la coiffeuse-maquilleuse de la Présidence. Elle a effectué en propre sept déplacements hors Île-de-France, en train et en voiture", précise le rapport.

Lire aussi:

La Cour des comptes juge "préoccupante" l'évolution de la dette publique française

Budget de l'Etat: la Cour des comptes critique le recours aux fonds dédiés

La Cour des comptes met le gouvernement au défi de baisser les dépenses

L'Elysée a dépassé en 2018 son budget initial et a dû prélever 5 millions d'euros sur la réserve.


Commentaires

-