Chalon-sur-Saône: la justice autorise la suppression du menu sans porc

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Chalon-sur-Saône: la justice autorise la suppression du menu sans porc

Publié le 13/08/2015 à 11:01 - Mise à jour à 11:05
©Durant Florence/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): JmC

-A +A

Première victoire pour le maire (LR) de Chalon-sur-Saône: la justice a validé sa décision de supprimer les menus de substitution, dans les cantines scolaires, pour les enfants refusant de manger du porc.

La justice a donné raison jeudi 13 au maire de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), Gilles Platret (Les Républicains), qui avait décidé de supprimer les menus sans porc dans les cantines scolaires de la ville.

Saisi en référé par l'association Ligue de défense judiciaire des musulmans, le tribunal administratif de Dijon a rejeté le recours de l'association, et déclaré légale la décision du maire de revenir au menu unique dans les cantines et de ne plus proposer de menu de substitution lorsque le menu comporte du porc.

Le tribunal a notamment estimé que, dans la mesure où aucun repas contenant du porc ne sera servi avant le 15 octobre, "l'accès aux services de restauration scolaire de l'ensemble des usagers, y compris les enfants de confession musulmane, ne paraît pas compromis". La condition d'urgence, qui justifie la procédure en référé, "n'apparaît dès lors pas remplie".

La Ligue de défense judiciaire des musulmans a engagé une autre procédure, sur le fond, qui ne sera pas examinée avant plusieurs mois.

"Première victoire pour la laïcité!", a réagi Gilles Platret sur son compte Twitter. En mars, quand il avait annoncé sa décision, il avait notamment estimé que proposer des menus alternatifs, comme c'était le cas depuis 1984 dans sa ville, relève de la "discrimination selon l'appartenance religieuse des enfants, ce qui n'est pas acceptable dans une République laïque".

Sa décision, dénoncée par l'ensemble de la gauche mais aussi une partie de la droite, avait été approuvée par une autre partie importante de la droite, et soutenue notamment par Nicolas Sarkozy, président des Républicains.

 

 

 

 

Auteur(s): JmC


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Pas de menu de substitution sans porc dans les cantines de Chalon-sur-Saône.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-