Embouteillages à Bordeaux: comment Alain Juppé veut améliorer le trafic routier

Embouteillages à Bordeaux: comment Alain Juppé veut améliorer le trafic routier

Publié le :

Vendredi 24 Novembre 2017 - 11:53

Mise à jour :

Vendredi 24 Novembre 2017 - 12:19
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans un entretien accordé à "Sud-Ouest" et publié ce vendredi matin, Alain Juppé a présenté son plan pour améliorer la circulation dans l'agglomération de Bordeaux. Pour lui, l'une des solutions concrètes pour fluidifier le trafic serait notamment d'accélérer le passage à 2x3 voies sur la rocade.

Les habitants de Bordeaux en ont marre des embouteillages, un problème que compte bien résoudre le maire de la commune et président de la métropole, Alain Juppé. Dans un entretien accordé à Sud-Ouest et publié ce vendredi 24 au matin, l'ancien candidat à la présidentielle a présenté son plan pour améliorer la circulation. "La congestion du trafic dans l'agglomération est préoccupante" et cela "complique la vie quotidienne des habitants", a-t-il reconnu dans les colonnes du quotidien.

"La situation se dégrade parce que notre métropole est en croissance, parce que le grand transit international de poids lourds est également en croissance donc il faut mettre les bouchées doubles", a-t-il ainsi expliqué. Ainsi, l'une des solutions concrètes, selon lui, pour fluidifier le trafic serait d'accélérer la mise à 2x3 voies sur la rocade et de réouvrir le débat sur le grand contournement de l'agglomération bordelaise. Cette dernière suppose le développement à l'ouest ou à l'est de l'agglomération d'une "super-rocade" censée permettre au trafic de transit de contourner le point névralgique de Bordeaux en le séparant du trafic local. 

Il souhaite également développer l'offre ferroviaire, poursuivre l'équipement de la métropole en transports collectifs et encourager les modes doux comme le vélo. Enfin, il veut que les habitants prennent conscience de l'importance du covoiturage par exemple.

Les habitants de Bordeaux ne sont pas les seuls à souffrir des embouteillages récurrents. En février dernier, la marque de GPS Tom Tom avait dévoilé son classement des 25 villes les plus embouteillées de France. Et sans grande surprise, c'était la ville de Marseille qui était sur la première marche du podium suivie de Paris et Bordeaux. Dans l'ordre, dans le top 10, on retrouvait également Montpellier, Lyon, Nice, Grenoble, Toulon, Strasbourg et Toulouse.  

Alain Juppé a présenté son plan pour améliorer le trafic dans la métropole bordelaise.


Commentaires

-