Hervé Mariton: "je pense François Fillon suffisamment intelligent pour ne pas avoir demandé l'intervention de l'Elysée"

En ligne de mire

Hervé Mariton: "je pense François Fillon suffisamment intelligent pour ne pas avoir demandé l'intervention de l'Elysée"

Publié le :

Lundi 10 Novembre 2014 - 08:11

Mise à jour :

Lundi 10 Novembre 2014 - 12:21
Le député de la Drôme et candidat à la présidence de l'UMP était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV ce lundi matin. Il a évoqué l'affaire Fillon-Jouyet, ainsi que sa candidature pour prendre la tête de l'UMP.
©Capture d'écran BFMTV
PARTAGER :

Actu FranceSoir

-A +A

"Affaire" Fillon-Jouyet-Sarkozy

"Ce sont des discussions de cour de récréation! Il y a tant d'autres choses à faire: redresser l'économie et le pays… Ce débat n'est pas essentiel. (…) Je pense François Fillon suffisamment intelligent pour ne pas avoir demandé l'intervention de l'Elysée. (…) D'autant que François Hollande se tient à une ligne qui est de ne pas intervenir dans les affaires judiciaires".

 

La démission de Jean-Pierre Jouyet?

"Jean-Pierre Jouyet est un homme de qualité, mais l'affaire est de grande envergure et elle est inconfortable". (…) La réputation de François Fillon n'est pas entachée, il ne suffit pas d'un racontar de quelqu'un pour que cela atteigne un autre".

 

La présidence de l'UMP

"L'UMP n'est pas une organisation solide. Il faut redresser ce parti. Seul un candidat qui prend l'engagement de ne pas être candidat aux primaires (présidentielles, NDLR) peut le faire, c'est pour cela que je me présente. (…) L'UMP ne fonctionne pas de manière pro, par exemple j'ai entendu dans des réunions du parti des parlementaires éminents dire +les statuts, on s'en fout+. Il faut corriger cela".

"Des trois candidats, je suis le seul à ne pas avoir été en affaires avec Bygmalion".

 

Le déroulement de l'élection interne de l'UMP

"Christine Lagarde m'a dit un jour: +entre complot et connerie, c'est plus souvent connerie+. J'ai posé des questions sur le vote électronique, mais n'ai pas eu de réponse et j'ai des doutes sur les compétences techniques employées. (…) Le vote électronique doit être un progrès et non un recul, pour que l'on sache ce que chacun a voté, où qu'il soit, mais ce ne sera malheureusement pas le cas".

 

Le MEDEF propose de pouvoir licencier sans justification

"Je considère qu'il faut assouplir le droit du travail. Le code du travail. Le code du travail suisse pèse 150 grammes, en France c'est 15 kilos. Pour autant je suis contre cette mesure: un salarié n'est pas un kleenex".

 

Le budget de la France examiné par la Commission européenne

"Sarkozy a dit que la France est en danger, je ne le pense pas mais la République est en péril. Car le budget est gouverné par Bruxelles. A propos de l'impôt, Hollande se comporte comme un alcoolique: encore un verre, encore un verre…"

Hervé Mariton est candidat à la présidence de l'UMP.

Commentaires

-