Hidalgo réclame des policiers pour faire face à la délinquance à Paris

Hidalgo réclame des policiers pour faire face à la délinquance à Paris

Publié le :

Vendredi 21 Juin 2019 - 10:57

Mise à jour :

Vendredi 21 Juin 2019 - 11:39
© Philippe LOPEZ / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Paris fait face à une augmentation de la délinquance dans les rues et dans le métro. Anne Hidalgo l'explique par la mobilisation des forces de l'ordre sur les manifestations des Gilets jaunes et réclame plus de policiers dans les rues. 

 

Plus de policiers sur le terrain. C'est en substance la demande d'Anne Hidalgo au ministère de l'Intérieur pour faire à une augmentation drastique de la délinquance dans les rues de Paris. "Paris a été confronté à beaucoup d’événements, de conflits. Je pense aux Gilets jaunes, qui a évidemment mobilisé les forces de l’ordre pour le maintien d’ordre", a-t-elle expliqué au cours d’un colloque organisé à l’Hôtel de Ville jeudi.

"On comprend qu’un événement comme celui-là ait retiré des effectifs de nos quartiers", mais "la dégradation dans un certain nombre de quartiers, nous la voyons", a-t-elle ajouté citant le cas de "la Goutte d’or, Château Rouge, porte de la Chapelle".

Certains samedis, jour de manifestation des Gilets jaunes, "les commissariats parisiens ont été vidés de 50% de leurs effectifs pour participer au maintien de l'ordre". C'est "autant d'effectifs qui ne peuvent répondre aux appels du 17", déplore la mairie. Pour Anne Hidalgo, la police municipale, qui sera à terme dotée de 3.400 agents pour assurer la lutte contre les incivilités, "ne règle pas tout". "Elle ne peut pas être efficace si la partie relative à la lutte contre la délinquance, le trafic de drogues, les violences est moins assurée" par la police nationale

Lire aussi – Paris: Anne Hidalgo veut créer une police municipale armée de matraques

Selon un décompte de la mairie de Paris, les chiffres de la délinquance ont explosé ces derniers mois: "+68% des vols à la tire depuis le début de l’année dans le métro parisien, +71% des agressions sexuelles en novembre 2018 dans le métro parisien, +13,5% des atteintes volontaires, + 8,5% des recels, +8% des violences faites aux femmes, + 18% des violences intrafamiliales, +16% des cambriolages entre 2017 et 2018 dans 19 des 20 arrondissements parisiens, les atteintes aux biens passent de 5,8% en 2018 à 15% en 2019, +37,6% de vols à la tire et +7,4% des vols par effraction, +12,8% des affaires de trafics de stupéfiants entre 2017 et 2018". 

Voir:

Après sept mois de "gilets jaunes", Castaner lance une réflexion sur le maintien de l'ordre

Anne Hidalgo réclame des policiers dans les rues de Paris.


Commentaires

-