"Il m'a gonflé": Brune Poirson agacée par les députés des Républicains (vidéo)

"Il m'a gonflé": Brune Poirson agacée par les députés des Républicains (vidéo)

Publié le :

Mercredi 06 Décembre 2017 - 07:28

Mise à jour :

Mercredi 06 Décembre 2017 - 07:34
© LUDOVIC MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès de Nicolas Hulot, a dû subir les critiques de l'opposition mardi à l'Assemblée nationale à la place de la ministre des Transports. Confrontée à une bronca de la droite après un lapsus, elle a lâché un "il m'a gonflée", visiblement à l'intention de Christian Jacob.

En l'absence de la ministre des Transports Elisabeth Borne à l'Assemblée nationale mardi 5, c'est la secrétaire d'Etat Brune Poirson qui a dû subir les foudres de l'opposition après qu'une panne géante ait paralysé la geare Montparnasse dimanche 3.

Les députés Les Républicains ont tiré les premiers. "Que comptez-vous faire pour éviter à l'avenir ces inacceptables incidents? ", s'est interrogé le député Les Républicains Didier Quentin. Réponse cinglante de la secrétaire d'Etat auprès de Nicolas Hulot. "C'est bien connu qu'à votre époque, tous les trains arrivaient à l'heure...", a raillé Brune Poirson.

La secrétaire d'Etat a ensuite commis un lapsus sur SNCF Réseau, chargé de la gestion du réseau ferré français, qu'elle a rebaptisé "SNCF zéro", déclenchant les quolibets de la droite qui en a profité pour lancer une bronca.

"Si vous nous écoutiez un peu plus souvent, j'arriverais à lire plus facilement!" s'est alors agacée Brune Poirson, avant de souffler: "Il me gonfle", puis "Il m'a gonflée" à l'intention des bancs du gouvernement, visiblement à l'encontre de Christian Jacob, chef de file des Républicains à l'Assemblée nationale et particulièrement turbulent au moment de l'intervention de la secrétaire d'Etat. Brune Poirson a alors reçu les applaudissements des membres de la majorité avant de reprendre la parole.

Lire aussi: Pourquoi y a-t-il eu une panne à la gare Montparnasse dimanche?

L'incident de dimanche a été causé par un dysfonctionnement informatique sur un poste d'aiguillage, détecté à l'issue de travaux réalisés sur ce poste durant le week-end. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a convoqué lundi le PDG de SNCF Réseau, Patrick Jeantet, après l'incident qui a paralysé le trafic dimanche à la gare de Paris-Montparnasse, pour la deuxième fois depuis cet été, afin de trouver des solutions.

Brune Poirson a échangé des amabilités avec les bancs de l'opposition.

Commentaires

-