Jean-Luc Mélenchon: "les banquiers, en général, n'ont pas de morale"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Jean-Luc Mélenchon: "les banquiers, en général, n'ont pas de morale"

Publié le 09/01/2017 à 12:32 - Mise à jour à 12:55
©Revelli-Beaumont/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jean-Luc Mélenchon était invité ce lundi au micro de Jean-Jacques Bourdin. Outre les propos sur son programme, il s'est positionné sur les difficultés pour certaines formations politiques –ici, le Front national– de trouver des financements bancaires malgré les garanties de remboursement.

Sur le temps de travail

"Je suis pour rétablir les 35 heures et je suis d'accord pour discuter des 32 heures".

 

Sur son nombre de parrainage

"Hier soir (dimanche 8, NDLR), ce n'était pas fait, j'en avais 496 (…) Moi, tant que je n'ai pas mes 550 ou 600 signatures, je n'y crois pas"

 

Sur la difficulté du FN à trouver des financements bancaires

"Il n'y a pas de raison, pour un banquier français, de faire de l'ostracisme".

"Les banquiers, en général, n'ont pas de morale. Donc pourquoi tout d'un coup ça leur prend de faire des tris politiques?"

"Ayez pitié du Front national parce que d'habitude vous n'avez pas de morale alors ne faites pas semblant d'en avoir une cette fois-ci'.

 

Sur le financement de sa propre campagne et les banques qui lui prêtent

"Ce sont des banques coopératives".

"Tout va bien. Je suis un homme flambant de santé. La preuve? On me prête 8 millions que je n'ai pas".

 

Sur la couverture médiatique de sa campagne

"BFMTV a retransmis la totalité de mon discours, ce qui est une prise de risques parce que c'est long".

 

Sur la retraite par capitalisation, en réponse à un auditeur qui se présente comme un "trader"

"Vous savez très bien que votre activité de trader est une activité immorale et malhonnête".

"Allez acheter des bons de retraite, ça c'est un bon placement, a-t-il exhorté. Ce type ne sera plus là au moment où il vous arnaquera et vous découvrirez que votre retraite par capitalisation est morte".

"Vous vendez des choses qui n'existent pas, vous êtes un menteur!"

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


"Il n'y a pas de raison, pour un banquier français, de faire de l'ostracisme" affirme Jean-Luc Mélenchon.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-