La Turquie accuse la Russie d'avoir à nouveau violé son espace aérien

Tension

La Turquie accuse la Russie d'avoir à nouveau violé son espace aérien

Publié le :

Dimanche 31 Janvier 2016 - 10:47

Dernière mise à jour :

Dimanche 31 Janvier 2016 - 10:52
La Turquie a condamné samedi une nouvelle intrusion supposée d'un avion militaire russe dans son espace aérien vendredi. De son côté, la Russie a parlé de "propagande sans fondement".
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
©Eduard Korniyenko/Reuters
-A +A

L'OTAN et la Turquie ont condamné samedi 30 avec fermeté une violation de l'espace aérien turc par l'aviation russe. "La Russie devra assumer les conséquences si elle continue de telles violations contre les droits souverains de la Turquie", a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan. "De tels actes irresponsables ne profitent ni à la Fédération de Russie, ni aux relations entre l'OTAN et la Russie, ni à la paix régionale ou globale". Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense russe a de son côté répondu que "les déclarations turques concernant la violation présumée de son espace aérien par un SU-34 russe sont de la propagande sans fondement".

"Un Su-34 appartenant à l'aviation russe a violé l'espace aérien à 11h46 locale hier (vendredi)", a annoncé le ministères des Affaires étrangères turc, alors que l'ambassadeur russe Andreï Karlov avait été convoqué vendredi pour presser la Russie "d'agir avec responsabilité". "Nous soulignons une fois de plus que la Russie porte l'entière responsabilité de toutes conséquences graves résultant d'une telle attitude irresponsable", poursuit le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

"J'appelle la Russie à agir de manière responsable et à respecter pleinement l'espace aérien de l'OTAN", a demandé dans un communiqué le secrétaire général de l'alliance Jens Stolenberg, qui a ajouté que "la Russie doit prendre toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que de telles violations ne se répètent pas".

Ces derniers mois, la tension est forte entre Ankara et Moscou, notamment depuis qu'un avion russe a été abattu par la chasse turque au mois de novembre. Un SU-24 avait été neutralisé le 24 novembre par des chasseurs F-16 turcs à la frontière turco-syrienne. Début octobre, un avion de combat russe avait déjà été intercepté et contraint de rebrousser chemin

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Un avion russe aurait violé l'espace aérien turc vendredi 29.