Wauquiez: sa mère, sa femme, sa numéro 2... toutes les femmes de sa vie

Wauquiez: sa mère, sa femme, sa numéro 2... toutes les femmes de sa vie

Publié le :

Lundi 11 Décembre 2017 - 10:13

Mise à jour :

Lundi 11 Décembre 2017 - 10:23
Laurent Wauquiez est le nouveau président de LR, depuis dimanche soir.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :
-A +A

C'est fait: dimanche 10 Laurent Wauquiez a été élu dès le premier tour président LR avec 74,64% des voix. Un score net et sans bavure -malgré une participation en berne puisque moins de la moitié des militants ont participé- qui légitime le champion autoproclamé d'une droite forte et sans complexe.

Au-delà de l'homme Laurent Wauquiez et son parcours, l'inquiétude qu'il suscite jusque dans les rangs de son parti par son positionnement très à droite, cet ancien centriste peut également se définir par les femmes qui l'entourent, de sa mère Eliane Wauquiez-Motte à sa femme Charlotte en passant par sa future vice-présidente, Virginie Calmels.

A lire: Wauquiez, "homme fort d'une droite affaiblie"

> Eliane Wauquiez-Motte, la maman

C'est elle qui l'a élevé, seule, après que le père de Laurent Wauquiez eut quitté le foyer familial alors que le futur homme politique n'avait qu'un an. C'est pour lui rendre hommage que le jeune homme, tout juste majeur, ajoute à son patronyme celui de sa maman: Motte. Avant de se raviser quelques années plus tard pour une très pragmatique histoire de longueur. Candidat à une législative partielle pour remplacer son mentor Jacques Barrot nommé commissaire européen, le jeune Laurent redevient simple Wauquiez par souci de lisibilité de ses affiches de campagne. Surdiplômé, le nouveau patron des Républicains tient également de sa mère une certaine passion des arts. Eliane Wauquiez-Motte a en effet été conservatrice de musée à Saint-Etienne.

Ce qui n'empêche pas quelques épisodes houleux. Comme lorsque la mère s'oppose publiquement à son fils fin 2016. Lui, président du conseil régional, s'oppose à l'accueil de réfugiés sur son territoire. Elle, maire du Chambon-sur-Lignon, dans la même région, défend le statut de "Juste" du village qui a accueilli des républicains espagnols, des juifs et des protestants persécutés et veut poursuivre la tradition. Mais, pour éviter de faire trop mauvaise presse à son fils, se livre à un "double-discours" selon l'opposition municipale: démarche d'accueil confirmée, mais sans faire trop de publicité...

> Charlotte Wauquiez

Tel Nicolas Sarkozy ou Jacques Chirac avant lui, Laurent Wauquiez a misé sur son couple pour occuper l'espace médiatique. Charlotte Deregnaucourt, elle aussi surdiplômée et administratrice au Sénat, a eu deux enfants (Baptiste, 14 ans, et Louise, 11 ans) avec celui dont elle est l'épouse depuis 2001. Le quadragénaire ne tarit pas d'éloge sur celle qui lui "permet de (se) reposer" et l'"ancre dans le vrai". Comment? "Elle n'hésite pas à me faire pousser le chariot quand je fais les courses avec elle", dit celui qui compte déjà près de 15 ans de carrière politique au compteur, essentiellement passée à Paris.

> Virginie Calmels

Rien ne prédestinait en apparence cette proche d'Alain Juppé à rejoindre le premier cercle de Laurent Wauquiez. C'est pourtant en grande pompe qu'elle annonce, début septembre, qu'elle formera un "ticket" avec lui pour la présidence du parti. Calmels la modérée, plus libérale (par opposition à conservatrice) avec Wauquiez le droitier? "C'est la logique Endemol. Ça lui rapporte, elle y va. Elle n'a pas de principe", confiera Juppé à ce propose, selon Le Canard enchaîné.

Une belle prise pour le patron LR avec cette femme certes inconnue du grand public mais qui lui permet d'afficher une image plus lisse. Image écornée depuis que l'intéressée a déclaré que LR refusera les alliances avec le FN "pour le moment". Une sortie qui a provoqué un tollé dans les rangs du parti, obligeant Virginie Calmels à rétropédaler en plaidant la "maladresse", ce lundi 11 au matin. 

Laurent Wauquiez et Virginie Calmels, ex-juppéiste qui l'a rejoint en septembre et sera vice-présidente de LR.


Commentaires

-