Macron à Grand Bourgtheroulde: déplacement sous haute tension

Macron à Grand Bourgtheroulde: déplacement sous haute tension

Publié le :

Lundi 14 Janvier 2019 - 11:06

Mise à jour :

Lundi 14 Janvier 2019 - 11:21
© BENOIT TESSIER / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Mardi, Emmanuel Macron se déplace à Grand Bourgtheroulde dans l'Eure pour lancer le "Grand débat" devant permettre de sortir de la crise des gilets jaunes. La visite est à risques avec plusieurs appels à manifester et des arrêtés préfectoraux interdisant l'achat d'essence ou de pétards.

C'est un déplacement qui sera scruté de près mais qui s'annonce aussi à hauts risques pour le président de la République. Mardi 15, Emmanuel Macron se rendra à Grand Bourgtheroulde une commune normande de 3.500 habitants pour lancer le "Grand débat", porte de sortie espérée dans la crise des gilets jaunes.

Mais le déplacement est clairement à risques pour le président. Et les conditions sécuritaires annoncées pour ce déplacement montrent que la tension est palpable. La préfecture de l'Eure a adopté deux arrêtés applicables à l'ensemble du département (et non pas seulement à la petite commune de Grand Bourgtheroulde). Le premier interdit formellement l'acquisition par les particuliers de carburants ou de quelconque liquide inflammable dans un "contenant transportable" (comme un bidon par exemple) jusqu'au mardi 15 janvier à minuit. Les bouteilles de gaz domestique échappent cependant à cette interdiction. Le second arrêté interdit la vente d'une vaste gamme de feux d'artifices et autres pétards également jusqu'au 15 janvier à minuit. Il est également interdit d'utiliser des "artifices de divertissement" sur le même intervalle.

Le site de la mairie de Grand Bourgtheroulde (voir ici) de son côté annonce d'importantes restrictions de circulation dans la commune avec un accès uniquement autorisés aux habitants, aux personnes travaillants sur la commune et aux personnes explicitement autorisées. La sortie des classes sera également aménagée.

La journée s'annonce délicate sur le plan politique puisque la présence du président pourrait être le déclencheur d'une action commune entre des syndicalistes et des gilets jaunes. Sur les réseaux sociaux (voir ici) en effet, des syndicalistes appellent à une journée d'action pour protester contre "les orientations générales du gouvernement en matière de droits et de pouvoir d’achat des agent-e-s du secteur public et des salarié-e-s du privé". Précision importante: la démarche n'est pas organisée par une centrale syndicale, les intéressés agissant "avec ou pas l'assentiment de leur syndicat".

Lire aussi - "Gilets jaunes": Macron lance le grand débat, Philippe embraye

Or, dans le même temps, plusieurs comptes Facebook partisans des gilets jaunes appellent au rassemblement dans la petite commune le 15 janvier. Les gilets jaunes continuent de critiquer l'attitude d'Emmanuel Macron entre ses déclarations vendredi 11 sur le "sens de l'effort" et le contenu de sa lettre aux Français dimanche 13 au soir où il explique que "nous ne reviendrons pas sur les mesures que nous avons prises pour corriger cela afin d’encourager l’investissement", parlant implicitement de l'ISF.

Le déplacement de Grand Bourgtheroulde s'annonce comme un symbole: outre l'attention médiatique dont il fera l'objet, le cahier de doléance de la petite commune de l'Eure sera symboliquement remis à Emmanuel Macron lui-même.

Voir aussi:

Gilets jaunes: Emmanuel Macron va appeler les Français à un grand débat national

Gilets jaunes Acte 10: manifestation prévue à Paris le 19 janvier

Emmanuel Macron sera en déplacement à Grand Bourgtheroulde mardi 15.


Commentaires

-