Manuel Valls en déplacement à Mayotte: sécurité et immigration illégale au menu

Auteur(s)
DD.
Publié le 13 juin 2015 - 17:50
Image
Manuel Valls-Mayotte-collier
Crédits
©Andrieu Arnaud/Sipa
Le Premier ministre a affirmé vouloir donner plus de moyens policiers pour lutter contre la délinquance et l'immigration clandestine.
©Andrieu Arnaud/Sipa
Le Premier ministre se déplace ce samedi à Mayotte, devenu un département en 2011 et actuellement territoire le plus pauvre de France. Le territoire doit en effet faire face à une immigration clandestine ininterrompue et à une hausse inquiétante de la délinquance.

Après une semaine difficile marquée par la polémique sur son déplacement avec ses deux enfants à Berlin via un avion officiel pour assister à un match de football, Manuel Valls était en déplacement ce samedi à Mayotte. Et, loin du tumulte parisien, le Premier ministre a eu droit à accueil chaleureux, accompagné sur son parcours par les chants traditionnel de femmes portant le "salouva".

Manuel Valls n’était pourtant pas en territoire conquis tant les attentes de Mayotte devenu un département en 2011 sont nombreuses. Département le plus pauvre de France, avec un niveau de vie cinq fois inférieur à la métropole, le Premier ministre était attendu sur deux thèmes majeurs.

Primo, la sécurité, la délinquance dans le territoire étant endémique. Manuel Valls, qui a été ministre de l’Intérieur de 2012 à 2014, a annoncé l'arrivée en août à Mayotte d'un peloton de gendarmerie supplémentaire (16 hommes) pour faire face à ce "fléau", confirmant "le niveau inquiétant de la délinquance".

Secundo, l’immigration clandestine. L’île compterait en effet 80.000 migrants illégaux, très majoritairement des Comoriens, alors que la population n’est officiellement que de 212.000 habitants. Là encore, le Premier ministre a annoncé des renforts: 44 agents de la police aux frontières devraient rejoindre le département dans l’océan Indien.

Cette visite a été également l’occasion de signer le document stratégique "Mayotte 2025" annoncé en 2014 lors d’une visite de François Hollande. Il engage l'État et les élus sur une vision partagée du développement économique, de cohésion sociale, de santé, et d'éducation.

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don