Municipales 2020: l'affiche de LREM très "Première Guerre mondiale"

Municipales 2020: l'affiche de LREM très "Première Guerre mondiale"

Publié le :

Mardi 18 Juin 2019 - 12:42

Mise à jour :

Mardi 18 Juin 2019 - 12:54
©Capture d'écran Twitter/ En Marche
PARTAGER :

Maxime Macé

-A +A

La République en Marche a dévoilé lundi 17 une affiche pour susciter l'engagement en faveur du parti pour les futures élections municipales. Elle est teintée d'accents de propagande de guerre de la Première Guerre mondiale.

Le visuel est pour le moins suranné. La République en Marche a dévoilé lundi une première affiche pour les municipales de 2020. Il ne s'agit pas à proprement parler de la campagne officielle mais plutôt d'un appel à l'engagement dans les rangs du parti de la majorité en vue de ce scrutin.

"Engagez-vous pour les municipales 2020 avec En Marche afin de poursuivre le renouvellement et la recomposition de la vie politique jusqu’au niveau local", a tweeté Marlène Schiappa avec le visuel de la campagne.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'image fleure bon la Troisième République. On peut y voir une jeune femme, une allégorie de Marianne, portant un bonnet phrygien et ceinte d'une écharpe tricolore qui pointe le doigt vers le spectateur avec comme légende: "la République c'est vous".

On trouve beaucoup de ressemblance avec des affiches d'engagement dans l'armée lors la Première Guerre mondiale. "L'origine est sans doute une affiche anglaise de 1914 qui représentait Kitchener ministre de la Guerre, appelant à l'enrôlement dans l'armée", note l'historienne Mathilde Larrere sur Twitter. En effet, au déclenchement du premier conflit mondial, le Royaume-Uni n'applique pas de conscription et compte sur les volontaires pour grossir les rangs de sa (petite) armée de terre.

  

Le visuel de l'image a été repris par la suite par de nombreux belligérants du conflit dont notamment en 1917 par les Etats-Unis avec une très célèbre affiche mettant en scène l'Oncle Sam.

Sur les réseaux sociaux de nombreux internautes ont raillé cette affiche de LREM en soulignant le côté "propagande" de cette image. D'autres se sont émus que le parti de la majorité s'arroge une allégorie de la République française à son seul intérêt.

Enfin certains s'amusent de la ressemblance avec la phrase prononcée par Jean-Luc Mélenchon lors de la perquisition des locaux de la France insoumise dans le cadre de l'enquête sur les comptes de campagne du parti lors de la présidentielle 2017. "La République, c'est moi!" avait crié le député des Bouches-du-Rhône à un policier.

Voir:

Municipales à Paris: Denormandie apporte son soutien à Griveaux

Municipales à Paris: Hidalgo clivante, mais en tête

L'affiche d'engagement de LREM pour les municipales à des relents de propagande de guerre.

Commentaires

-