Parlement européen: le FN doit justifier 400.000 euros de frais suspects

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Parlement européen: le FN doit justifier 400.000 euros de frais suspects

Publié le 31/05/2018 à 11:39 - Mise à jour à 15:11
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le groupe du Front national (FN) au Parlement européen a reçu une dernière chance de justifier plus de 427.000 euros de dépenses suspectées d'être non conformes. Parmi elles figurent des notes de restaurants gastronomiques et des bouteilles de champagnes.

En son temps, Jean-Marie Le Pen s'était constitué une coquette cave de vins fins sur les fonds du Parlement européen, normalement mis à disposition des parlementaires pour couvrir des frais de secrétariat ou de représentation. Si depuis le patriarche a été chassé du Front national, sa passion pour la haute gastronomie semble avoir fait des émules dans le parti d'extrême droite.

En effet, Le Monde dévoile ce mercredi 31 que le groupe des élus FN à l'instance européenne à été sommé par le Bureau du Parlement de justifier au plus vite plus de 477.000 euros de frais. L’instance "à qui revient la décision définitive sur le montant à rembourser au Parlement européen entend accorder, avant de prendre une décision définitive, aux représentants du groupe ENL (Europe des nations et des libertés) la possibilité de formuler d’autres remarques par écrit".

Lire aussi - Assistants d'eurodéputés FN: la facture judiciaire s'alourdit pour le parti de Marine Le Pen

Parmi les frais figurent des repas à plus de 400 euros par personne dans des restaurants huppés de Paris, ainsi que quelque 230 bouteilles de champagne dont six d'une valeur de plus de 81 euros.

Le Parlement européen a donc intimé au groupe parlementaire ENL dont font parti les élus frontistes de s'expliquer, avant de réclamer "le remboursement des montants correspondants aux dépenses non conformes". Une situation qui a également agacé les alliés du FN, dont notamment le Néerlandais Geert Wilders, membre du Parti pour la liberté (PVV) qui s'est dit "offusqué" des mœurs "d'enrichissement de la part de la délégation française" et a précisé "s'en distancier totalement". 

Parmi les eurodéputés français visés, le vice-président du Front national, Nicolas Bay, figure en bonne place. Interrogé par le quotidien sur ces dépenses somptuaires, l'eurodéputé a expliqué qu'il s'agissait de "repas à caractère confidentiel dans le domaine de l'industrie et de la diplomatie" dont il ne pouvait dévoiler l'identité des participants ou encore de bouteilles de champagnes "distribuées au grand public dans le cadre de réunions". Deux raisons qui l'empêchent donc de fournir la liste des destinataires comme le lui réclame le Parlement européen afin de vérifier la conformité des dépenses...

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les eurodéputés FN doivent justifier plus de 427.000 euros de dépenses suspectes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-