Popularité: Emmanuel Macron encore en baisse (sondage)

Popularité: Emmanuel Macron encore en baisse (sondage)

Publié le 22/03/2019 à 15:09 - Mise à jour à 15:15
© Ludovic MARIN / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Alors que la côte de popularité d'Emmanuel Macron remontait doucement depuis le mois de décembre, elle est à nouveau en baisse selon un sondage diffusé ce vendredi 22. Avec 29% d'opinions favorables, il revient ainsi à sa popularité d'avant la crise des Gilets jaunes.

La baisse est légère mais c'est la seconde fois consécutive que la côte de popularité d'Emmanuel Macron pointe vers le bas; un sondage BVA diffusé ce vendredi par RTL, La Tribune et Orange dévoile que le président a perdu un point d'opinions favorables depuis le mois de février.

Le chef de l'Etat est donc soutenu par seulement 29% des personnes interrogées. Au début de l'année, il avait réussi à atteindre les 31% alors que la crise des Gilets jaunes avait fait plonger le président à 26% d'opinions favorables seulement.

La côte de popularité d'Emmanuel Macron reste donc  fragile même si elle égale celle d'octobre, avant la crise des Gilets jaunes.

A voir aussi: Les Gilets jaunes de moins en moins soutenus par les Français (sondage)

Celle d'Edouard Philippe en revanche reste stable. Le Premier ministre, en première ligne après les violences sur les Champs-Elysées samedi 16 et qui a dévoilé des mesures visant à ce qu'un tel épisode ne se reproduise pas, reste ainsi à 36% d'opinions favorables.

Christophe Castaner, vivement critiqué après ce même épisode de violence lors de l'acte 18, est particulièrement touché. Le ministre de l'Intérieur perd ainsi trois points auprès des Français et sa côte de popularité baisse à 15% selon le sondage.

Mais si le gouvernement peine à convaincre les personnes interrogées il en va de même pour… les Gilets jaunes.

Selon un autre sondage publié mercredi 20 et mené par l'institut Elabe, 53% des Français disaient toujours soutenir le mouvement après l'acte 18.

Un chiffre bien plus important que les côtes de popularité du président, de son Premier ministre ou encore de son ministre de l'Intérieur mais en en baisse de 19 points en seulement une semaine.

Une diminution drastique qui s'explique par les scènes très violentes sur les Champs-Elysées.

A lire aussi:

Le RN et Marine Le Pen pas si représentatifs des Gilets jaunes (sondage)

Une alliance LFI-RN-"gilets jaunes" ni probable ni souhaitable, selon un sondage

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.

Soutenez FranceSoir dès 1€ >



PARTAGER CET ARTICLE :


La côte de popularité d'Emmanuel Macron a encore baissé selon un sondage.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-