Première sortie commune pour le duo Hamon-Jadot dans un McDonald's parisien

Première sortie commune pour le duo Hamon-Jadot dans un McDonald's parisien

Publié le :

Lundi 27 Février 2017 - 15:04

Mise à jour :

Lundi 27 Février 2017 - 15:13
© Philippe Lopez / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Benoît Hamon et Yannick Jadot ont fait ce lundi leur premier déplacement de campagne commun dans un restaurant de la chaîne américaine McDonald's de paris. Un lieu "symbolique" de la lutte sociale, pour l'environnement et contre l'évasion fiscale.

Environnement, justice sociale et évasion fiscale étaient au menu du premier déplacement de campagne commun effectué par Benoit Hamon et Yannick Jadot. Les deux hommes se sont rendus dans un restaurant McDonald's du Xe arrondissement de Paris.

Dans cet établissement franchisé placé à proximité de la gare de l'Est, les salariés assurent pour la plupart gagner 13 euros de l'heure, sans majoration les soirs et les dimanches. Ils ont déposé plainte pour évasion fiscale et sont défendus par l'ancienne candidate écologiste à la présidentielle, Eva Joly.

"Les choses sont organisées pour que les salariés aient peu de pouvoir" dans ce type d'enseignes franchisées où chaque restaurant ne dépasse à lui seul le seuil autorisé pour créer un comité d'entreprise, a expliqué Benoît  Hamon qui s'est entretenu une demi-heure avec plusieurs salariés et avec le manager, solidaire de ses employés. "On va arrêter d’être naïf, on va arrêter d’être complaisants", s'est emporté le candidat socialiste. "Tout va au Luxembourg", a abondé Yannick Jadot qui a demandé à l'occasion de "supprimer le verrou Bercy sur la question de l’évasion fiscale".

Ce déplacement a été également l'occasion de revenir sur la proposition du candidat de PS d'une taxation des robots qui remplacent un emploi humain dans ce restaurant où plusieurs machines occupent déjà le poste d'un salarié."Bill Gates valide cette proposition que j'ai faite", a malicieusement glissé Benoît Hamon.

Domicilié au Luxembourg, McDonald's échappe à la plupart de ses obligations fiscales en France. Sur ce point, le candidat a prôné le principe du "reporting" -via lequel les multinationales sont obligées de publier leurs données financières-, promettant sur ce sujet de ne "pas avoir la main qui tremble".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Ce déplacement a été également l'occasion de revenir sur la proposition du candidat de PS d'une taxation des robots.

Commentaires

-