Présidentielle 2017: Hollande absent du second tour dans la plupart des cas de figure

Vers un duel LR - FN

Présidentielle 2017: Hollande absent du second tour dans la plupart des cas de figure

Publié le :

Mercredi 24 Février 2016 - 12:58

Dernière mise à jour :

Mercredi 24 Février 2016 - 13:15
Selon un sondage Ifop-Fiducial publié mardi, François Hollande serait éliminé dès le premier tour de la présidentielle 2017 au profit de Marine Le Pen et du candidat de droite, qu'il s'agisse d'Alain Juppé, Nicolas Sarkozy ou François Fillon. Il ne se qualifierait que face à Bruno Le Maire ou dans le cadre d'une union de la gauche.
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
©Philippe Wojazer/Reuters
-A +A

François Hollande ne se qualifierait pas pour le second tour de l'élection présidentielle de 2017, qu'Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy soit le candidat de la droite, selon un sondage Ifop-Fiducial publié mardi 23.

Dans l'hypothèse d'une candidature Juppé, le maire de Bordeaux arriverait en tête au premier tour, avec 30% des voix (stable par rapport à une précédente enquête de décembre), devant Marine Le Pen, 27% (+1), et l'actuel chef de l’État crédité de 16% (-4,5). François Bayrou obtiendrait 8,5% (+2) et Jean-Luc Mélenchon 10% (+1,5), selon cette enquête pour i>Télé, Paris Match et Sud Radio. Dans le cas où François Bayrou ne serait pas candidat, Alain Juppé recueillerait 35% (+1) des voix au premier tour, devant Marine Le Pen, 28% (+1,5) et François Hollande, à 18% (-2,5).

Si Nicolas Sarkozy était le candidat des Républicains, la présidente du FN arriverait en tête avec 25% (-2), devant l'ancien chef de l’État, 21% (stable), et François Hollande à 18% (-4). Dans ce cas de figure, François Bayrou obtiendrait 15% (+3) des voix et Jean-Luc Mélenchon, 11,5% (+2,5%).

Dans le cas d'une candidature Fillon, Marine Le Pen sortirait plus nettement en tête, avec 28% (-1), devant l'ancien Premier ministre (-1,5) et l'actuel chef de l’État (-5) à égalité à 18%. Dans cette hypothèse, François Bayrou rassemblerait 14,5% (+4,5%) des voix et Jean-Luc Mélenchon 12% (+3).

Selon ce sondage, François Hollande ne se qualifierait pour le second tour que dans l'hypothèse d'une candidature de Bruno Le Maire pour la droite, avec 18% des voix contre 17 à l'ancien ministre. Marine Le Pen serait également en tête avec 28%, François Bayrou obtiendrait 15% et Jean-Luc Mélenchon 12% des voix.

Dans l'ensemble de ces hypothèses, Cécile Duflot, candidate écologiste, recueillerait entre 2% et 3%.  Autre cas de figure : François Hollande, "candidat d'union de la gauche" (sans candidatures Mélenchon et écologiste) obtiendrait 22% des voix, contre 21,5% pour Nicolas Sarkozy, et se qualifierait pour le second tour face à Marine Le Pen (28%).

>Étude réalisée en ligne du 17 au 19 février, auprès de 1.843 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.

 

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

Dans la plupart des cas de figure, Marine Le Pen serait opposée au candidat LR au second tour.