Refondation du Front national: le parti dévoile 80 questions qu'il va poser à ses militants

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Refondation du Front national: le parti dévoile 80 questions qu'il va poser à ses militants

Publié le 14/11/2017 à 17:08 - Mise à jour à 17:40
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Front National a dévoilé ce mardi sa "grande consultation", questionnaire de 80 questions afin de "se préparer à assumer, demain, l’exercice du pouvoir" selon les mots de Marine Le Pen. Les 80.000 adhérents du parti sont donc interrogés à "titre consultatif".

Le Front national a lancé son processus de consultation de ses militants en vue d'une refondation du parti d'extrême droite après ses défaites successives à la présidentielle et aux législatives.

Ainsi, Sébastien Chenu, Julien Sanchez et Jordan Bardella ont présenté ce mardi 14 au siège du Front national à Nanterre le questionnaire que le parti d'extrême droite soumet à ses adhérents dans le cadre de sa "grande consultation" qui comprend au total 80 questions dont le journal L'Opinion révèle la teneur. "Notre formation politique doit aujourd’hui évoluer, s’adapter à cette nouvelle dynamique électorale, se préparer à assumer, demain, l’exercice du pouvoir", constate Marine Le Pen dans un texte introductif. 

Ce questionnaire, adressé à "titre consultatif" aux 80.000 adhérents du parti, et des débats organisés dans les 95 fédérations avec "17 ou 18 ambassadeurs de la refondation", doit préparer le congrès du FN prévu à Lille les 10 et 11 mars 2018.

Les questions mettent sur la table certains sujets épineux. Outre un possible changement de nom du Front national (les militants sont invités à faire une proposition), le dossier européen est abordé sans détour dans le formulaire et notamment sur l'euro. "Êtes-vous favorable à ce que la France abandonne la monnaie unique afin de retrouver sa souveraineté monétaire?" demande le parti et "Êtes-vous favorable à ce que la question monétaire ne soit plus présentée comme prioritaire au sein de notre programme économique?".

Le Front national va également questionner ses militants sur "l’axe traditionnel droite-gauche", l'organisation et la stratégie du mouvement ou de possibles futures alliances avec d'autres "personnalités politiques".

La deuxième partie du questionnaire porte sur le "fond" du programme: questions européennes, immigration, emploi, éducation et citoyenneté, questions sociétales, écologie... a détaillé Sébastien Chenu lors d'un point presse. La limitation "drastique" de l'immigration, le maintien des 35 heures ou de la retraite à 60 ans, le retour du service militaire, le mariage homosexuel, l'accès à la PMA et à la GPA, l'interdiction de l'euthanasie, le rétablissement de la peine de mort ou l'institution d'une "peine de prison à perpétuité réelle incompressible" font également partie des nombreuses questions abordées.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le questionnaire sur "la grande consultation" du FN s'attaque au changement de nom du parti, à la politique monétaire mais aussi à l'immigration.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-