Ségolène Royal agace les membres du gouvernement

Ségolène Royal agace les membres du gouvernement

Publié le :

Mardi 26 Décembre 2017 - 11:12

Mise à jour :

Mardi 26 Décembre 2017 - 11:18
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Omniprésente dans les médias, Ségolène Royal exaspère les membres du gouvernement d'Edouard Philippe. Ses nombreuses sorties sur le glyphosate, l'énergie nucléaire ou globalement la politique menée par Emmanuel Macron ne plaisent pas à tout le monde, mais elle ne compte pas s'arrêter là.

Très présente dans les médias, Ségolène Royale agace. Nommée ambassadrice des deux pôles, une manière de l'éloigner pour certains, elle commente pourtant très régulièrement l'actualité. Elle ne semble pas décidée à s'éclipser et certains ministres interrogés par Le Parisien ce mardi 26 semblent plutôt exaspérés.

"Elle est épouvantable", souffle l'un d'entre eux. Ses sorties sur le glyphosate, la transition écologique ou la place de Nicolas Hulot dans le gouvernement ne passent pas inaperçues et ne semblent laisser personne indifférent au sein de la majorité.

"C'est facile de faire la grande combattante qui multiplie les annonces. Nous on assume de dire des choses compliquées", a souligné un autre membre de l'équipe ministérielle à propos de la prédécesseur de Nicolas Hulot, persuadée "qu'elle a marqué le siècle dans ce ministère".

A voir aussi: Glyphosate: Royal tacle Hulot qui lui répond sèchement

Omniprésente, plutôt disponible lorsqu'il s'agit de donner des conseils, Ségolène Royal se targuait il y a quelques temps d'être régulièrement en contact avec son successeur. Mais il semblerait que Nicolas Hulot ne soit pas si proche d'elle qu'elle veut bien le faire entendre. Leurs différents échanges, parfois secs, en témoignaient déjà. "Il en a marre. Elle veut faire croire qu'elle est toujours ministre de l'Ecologie", a confié un proche du ministre au quotidien.

Comme l'a souligné un proche de l'ancienne candidate à la présidence, "entre eux, c'est je t'aime moi non plus", et déjà avant le quinquennat d'Emmanuel Macron, leur relation était chaotique.

Et Ségolène Royale ne compte pas s'arrêter là, "je suis capable de faire plus", a-t-elle confié au Parisien. Elle s'est cependant tue après les révélations sur le patrimoine de Nicolas Hulot, propriétaire de nombreuses voitures. Les deux devraient se rencontrer au mois de janvier prochain.

L'ancienne ministre de l'Ecologie Ségolène Royal agace un bon nombre de membres du gouvernement avec ses commentaires fréquents sur leur politique.

Commentaires

-