Une manifestation le 8 décembre 2018 à l'Elysée? Des gilets jaunes veulent "chercher" Macron

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Une manifestation le 8 décembre 2018 à l'Elysée? Des gilets jaunes veulent "chercher" Macron

Publié le 02/12/2018 à 16:30 - Mise à jour à 16:33
© XAVIER LEOTY / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Sur les réseaux sociaux, des appels à manifester à Paris sont déjà lancées pour le samedi 8 décembre. L'une des pages, très suivie, propose d'aller "chercher" Emmanuel Macron à l'Elysée.

Après les affrontements du 24 novembre, après les scènes de chaos et d'émeutes du 1er décembre, que va-t-il se passer le 8 décembre? S'il est encore trop tôt pour le dire, certains instigateurs lancent déjà des appels à la mobilisation pour le quatrième samedi consécutif. Et cette fois, l'appel est très clair: la cible s'appelle l'Elysée.

Sur l'une des principales pages Facebook –"Gilets jaunes en colère"– un "Acte 4" est annoncé pour le 8 décembre avec le descriptif suivant: "Pour tous ceux qui sont motivés et si les choses ne bougent pas, le Samedi 8 décembre nous irons tous le (Emmanuel Macron, NDLR) chercher comme il l’avait demandé. Il faut qu’il assume". Le lieu annoncé de la manifestation reste cependant les Champs-Elysées.

©Capture d'écran

La formulation n'est anodine, elle fait référence à une phrase d'Emmanuel Macron prononcée en marge de l'affaire Benalla qui lançait devant ses partisans: "S’ils veulent un responsable, il est devant vous! (…) Qu’ils viennent me chercher. Je réponds au peuple français!"

Et même si les chiffres d'adhésion sur les réseaux sont un indicateur très hasardeux de la réalité de la participation à un mouvement, 16.000 internautes ont déjà annoncé leur participation (sachant que les manifestations parisiennes n'ont pas dépassé la moitié de ce chiffre selon les données du ministère de l'Intérieur, les seules disponibles) et 95.000 personnes étaient "intéressées" en milieu d'après-midi.

Une réunion de crise s'est déroulée ce dimanche 2 en milieu de journée à l'Elysée pour envisager les suites à donner à la journée chaotique de la veille. A noter que lors des deux derniers samedis d'émeute, l'Elysée (comme Matignon ou l'Assemblée nationale) était bouclé par un "périmètre sécurisé".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Des appels à manifester le 8 décembre ont été lancés.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-