Verlaine Djeni, proche de Wauquiez, en garde à vue pour détournement de fonds

Verlaine Djeni, proche de Wauquiez, en garde à vue pour détournement de fonds

Publié le :

Vendredi 29 Juin 2018 - 15:47

Mise à jour :

Vendredi 29 Juin 2018 - 15:57
Verlaine Djeni, 52 ans, a été placé en garde à vue jeudi à la suite d'une plainte déposée par Pôle emploi, où il a travaillé de 2008 à 2016. Son ancien employeur l'accuse d'avoir détourné des fonds publics pour au moins 53.000 euros
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Sur les réseaux sociaux, et notamment sur son compte Twitter, il est très actif pour dénoncer les délinquants et fraudeurs en tout genre. Verlaine Djeni, membre de la commission des recours des Républicains, est entendu sous le régime de la garde à vue depuis jeudi 28 à Bobigny dans le cadre d'une enquête sur un possible détournement de fonds publics.

Selon Mediapart, qui révèle l'information, Verlaine Djeni, ancien conseiller au Pôle emploi de Bobigny (Seine-Saint-Denis) entre 2008 à 2016, est accusé par son ex-employeur d'avoir détourné de l'argent, au moins en partie à son avantage. Le site d'investigations précise que le suspect est "soupçonné d'avoir fait bénéficier six personnes d'allocations ou d'aides d’allocations ou d’aides – Aides à la reprise ou à la création d’entreprises (ARCE) et Allocations d’aide au retour à l’emploi (ARE) – auxquelles elles n’avaient pas droit". Et d'ajouter que "le montant global des sommes détournées est de 53.000 euros, sur une période allant de juin 2015 à février 2016".

Selon les informations de LCI, ces détournements de fonds auraient pu bénéficier au principal intéressé. En effet, la justice enquête sur un possible système de rétrocession car "des chèques provenant des bénéficiaires des détournements auraient été déposés sur les comptes du mis en cause".

Verlaine Djeni, de son côté, conteste l'ensemble des faits qui lui sont reprochés.

Comme le rappelle Mediapart, Verlaine Djeni est proche de la frange la plus à droite des Républicains. Il est en outre un des animateurs de la webtélé de "réinformation" La France libre, lancée par les très à droite André Bercoff et Gilles-William Goldnadel.

Lire aussi - Un cadre LR s'en prend au couple Macron, supposé déviant

Il est également très actif Twitter où il fait souvent preuve d'une outrance particulièrement virulente. En mars dernier, il s'en était pris à Emmanuel Macron en personne, laissant entendre que son couple avec Brigitte Macron n'était pas très conventionnel.

"Je déteste parler des orientations conjugales, affectives voire libidinales du couple Macron, surtout qu'on est dans un cas de paraphilie confirmée par une matrolygnagnie", avait écrit ce cadre LR, habitué des dérapages sur les réseaux sociaux.

 

Verlaine Djeni est en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur un possible détournement de fonds publics.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-