Vers un remaniement? Des députés LREM veulent des ministres "plus à gauche"

Vers un remaniement? Des députés LREM veulent des ministres "plus à gauche"

Publié le :

Lundi 04 Juin 2018 - 11:09

Mise à jour :

Lundi 04 Juin 2018 - 11:30
Selon une information dévoilée par Europe 1, un groupe de députés LREM met la pression sur l'exécutif pour qu'il joue la carte du remaniement avec l'arrivée au gouvernement de personnalités "plus à gauche", après un an de réformes.
© Francois Mori / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ils veulent que le gouvernement donne un "coup de barre à gauche" et appellent pour cela à faire tomber quelques têtes. Selon une information dévoilée par Europe 1, un groupe de députés La République en Marche (LREM) met la pression sur l'exécutif pour obtenir un remaniement ministériel dans les plus brefs délais, avec un objectif: mettre en place des têtes incarnant une approche plus "sociale".

Selon la radio, ces élus estiment que le paradoxe d'un président élu par le centre gauche et menant une politique de droite est intenable dans la durée. Ils appellent donc à un virage social pour faire oublier (un peu) une séquence de réformes marquées par les ordonnances sur le droit du travail, la loi asile et immigration, la polémique sur les aides sociales et le rejet pur et simple d'un plan banlieues suite au rapport de Jean-Louis Borloo.

Et ces députés ont déjà des noms en tête de membres du gouvernement à "remercier". Ils reconnaissent que certains poids lourds sont aujourd'hui indéboulonnables malgré leur positionnement nettement à droite comme Edouard Philippe, Bruno Le Maire (Economie), Gérald Darmanin (Budget) ou Gérard Collomb (Intérieur, pourtant issu du PS). Mais d'autres ministres plus discrets ne manqueraient visiblement pas à grand monde et pourraient libérer des places.

Lire aussi - Pénicaud: le gouvernement ne joue pas de match "contre les syndicats"

Dans le viseur: Élisabeth Borne (Transports), Françoise Nyssen (Culture) et Jacques Mézard (Cohésion des territoires), qui, dans l'esprit de ces députés, devraient être remplacés par des figures de gauche qui pourraient incarner la dimension sociale du programme d'Emmanuel Macron pendant la campagne… visiblement bien difficile à trouver après cette première année de quinquennat.

Des députés LREM demandent un remaniement.


Commentaires

-