Voter, oui! Attraper le coronavirus, non!

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Voter, oui! Attraper le coronavirus, non!

Publié le 12/03/2020 à 12:46
© Richard BOUHET / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
«Voter c’est sans danger», affirme le ministre de l’Intérieur. Mais le premier tour des élections municipales, dimanche, sera tout de même particulier. Ne pas être contaminé par le coronavirus sera dans toutes les têtes. 
 
Alors que 16 % des Français et (40 % des 18-24 ans !) affirment qu’ils ne participeront probablement pas aux élections municipales en raison de l’épidémie de coronavirus, les préfets ont reçu une circulaire du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Objectif: garantir une sécurité maximum dans les bureaux de vote et limiter les risques de contamination. 
 
 
Des aménagements dans les bureaux
 
Les municipalités sont donc invitées à aménager les lieux, à mettre à disposition des points d’eau (si possible) et à s’équiper d’un bon stock de gel hydroalcoolique. La circulaire préconise notamment un marquage au sol indiquant le mètre de distance nécessaire entre chaque électeur. Il conviendra également d’éviter les files d’attente et d’installer les isoloirs de manière à ce que les votants n’aient pas à manipuler les rideaux.
 
Carte d’identité, un coup d’oeil suffira
 
Il est enfin recommandé que ces urnes, comme les isoloirs et les bureaux, soient nettoyés plusieurs fois par jour.  
Devant l’urne, les assesseurs ne seront pas obligés de se saisir des cartes d’identité, un coup d’oeil suffira. Il est enfin recommandé que ces urnes, comme les isoloirs et les bureaux, soient nettoyés plusieurs fois par jour.  
 
Que peuvent faire les électeurs ? 
 
Des précautions, les électeurs vont également en prendre: se laver les mains avant de voter bien sûr, suivre les consignes et venir avec son propre stylo, à l’encre bleue ou noire, pour émarger. Il est possible de venir avec un masque à condition qu’il n’empêche pas l’identification. 
 
Enfin, chacun peut venir voter avec un bulletin reçu chez lui avec le reste du matériel de propagande.
 
 
 
 

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les rideaux des isoloirs ne devront pas être manipulés

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-