Wauquiez assure "ne pas partager la vision du FN"

Wauquiez assure "ne pas partager la vision du FN"

Publié le :

Mercredi 25 Avril 2018 - 14:42

Mise à jour :

Mercredi 25 Avril 2018 - 14:53
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Laurent Wauquiez, le chef de file des Républicains, a martelé son choix de ne pas se rapprocher de Marine Le Pen et du FN. Selon lui, son parti et l'extrême droite institutionnelle ne partagent pas la même vision de la société.

Si pour les observateurs, la ligne politique de Laurent Wauquiez est proche de celle de Marine Le Pen, lui soutient mordicus que ce n'est pas le cas. Dans un long entretien accordé au Figaro, le président des Républicains a tenté de clarifier sa position face au Front national.  

"On a des valeurs et des visions de la société différentes avec Marine Le Pen. Je ne veux pas faire d'alliance avec des gens dont je ne partage pas la vision, parce que ça n'aboutira à rien", fait savoir le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes au quotidien. Et d'ajouter: "Mais vous n'entendez jamais dans ma bouche des outrances ou des caricatures par rapport à ceux qui votent pour le FN. Ce sont bien souvent des électeurs de droite que nous avons écœurés et qui se sont tournés vers le FN: ils trouvaient que la parole de la droite était chevrotante. Je veux parler à ceux qui nous ont dit: «vous nous avez trahis»".

Laurent Wauquiez martèle d'ailleurs son message, être l'incarnation de l'opposition. "Ce que je veux, c'est sortir la droite de cette espèce de gangue: au lieu de répondre aux problèmes des Français, notre obsession, c'était de marquer notre différence par rapport au PS, à Emmanuel Macron ou au FN", souligne-t-il.

Voir - LR: Wauquiez ou l'opposition tous azimuts à Macron

Pour cela, il est nécessaire de rassembler les chapelles de la droite aujourd'hui très éparpillées. Au sein du parti, "regardez les positions d’Eric Ciotti, de Valérie Pécresse, de Bruno Retailleau sur l’asile et l’immigration. Elles sont communes, et mon devoir, c’est de les rassembler" explique Laurent Wauquiez.

Par ailleurs, selon lui "certains électeurs de la droite et du centre ont le sentiment qu’Emmanuel Macron fait ce que la droite n’a jamais osé faire". Toutefois, Laurent Wauquiez assure ne pas redouter la comparaison: "Regardez le bilan de Nicolas Sarkozy après une année de mandat: la défiscalisation des heures supplémentaires, la baisse des droits de succession, la baisse du nombre de fonctionnaires, l’instauration de peines planchers".

Lire aussi - Favorable à un rapprochement avec le FN, Mariani va rencontrer Wauquiez 

Quant à savoir si il souhaite exclure du parti Thierry Mariani qui souhaite un rapprochement avec le front national, la position de l'ancien ministre est claire: "Il a le droit d'exprimer des idées et des convictions mais sa ligne est minoritaire au sein de LR. J'ai clairement dit qu'il n'y aurait pas d'alliance avec Marine Le Pen. S'il passe aux actes, il n'appartiendra plus à LR. Il le sait. Je lui redirai quand je le verrai".

L'ancien député des Français de l'étranger est prévenu.

Laurent Wauquiez réaffirme son opposition à une alliance avec Marine Le Pen.

Commentaires

-