Afghanistan: la BBC annonce la mort du mollah Omar

Afghanistan: la BBC annonce la mort du mollah Omar

Publié le :

Mercredi 29 Juillet 2015 - 15:04

Mise à jour :

Mercredi 29 Juillet 2015 - 15:14
©AP/Sipa
PARTAGER :
-A +A

La BBC a annoncé ce mercredi la mort du chef historique des talibans, le mollah Omar, citant des sources au sein du gouvernement afghan et des services de renseignement du pays. En réalité, ce décès serait survenu il y a deux ou trois ans.

Le principal dirigeant des talibans qui ont dirigé l'Afghanistan entre 1996 et 2001, le mollah Omar, serait mort depuis deux ou trois ans, a annoncé ce mercredi 29 la BBC. Le média britannique affirme avoir obtenu cette information auprès de "sources très sérieuses" parmi les services de renseignements afghans. Il serait mort de maladie et aurait été enterré dans le sud du pays, probablement dans la région de Kandahar, son fief.

En milieu de journée, le gouvernement afghan a annoncé mener une enquête sur la mort potentielle du mollah Omar.

Ce n'est pas la première fois que la mort du chef taliban, connu pour son soutien à l'organisation terroriste Al-Qaïda (Oussama Ben Laden aurait épousé une de ses filles), est annoncé dans les médias. Toutefois, c'est la première fois que l'information, si elle est vraie, émane des autorités afghanes.  

Né en 1960 dans un village proche de Kandahar, le mollah Omar avait d'abord participé au djihad contre l'invasion soviétique de l'Afghanistan (1979-1989) avant de rejoindre les rangs du mouvement des talibans ("étudiants" en pachtoune, la langue locale) en 1994 et de se retrouver à leur tête lorsque ceux-ci ont pris le contrôle du pays en 1996.

En 2001, après la chute du régime taliban suite à l'intervention américaine consécutive aux attentats du 11 septembre 2001, il avait fuit à moto son pays pour le Pakistan voisin et ne sera jamais retrouvé. Sa tête avait été mise à prix 10 millions de dollars, mais les services de renseignement américains n'avaient jamais réussi à le localiser de nouveau. 

Un message attribué au mollah Omar avait été pourtant publié par les talibans le 17 juillet dernier. Le leader du groupe islamiste -dont il n'existe quasiment aucune photo- qualifiait les pourparlers actuels avec le gouvernement afghan de "légitimes". Les talibans n'ont toutefois pas confirmé cette information, mais ont annoncé par le biais d'un porte-parole qu'ils allaient faire une annonce dans les prochaines heures. 

Un responsable de la sécurité au Pakistan, pays hôte des pourparlers de paix entre le gouvernement afghan et une partie des insurgés talibans, a déclaré que l'annonce de la mort du mollah Omar était une simple "hypothèse", visant à déstabiliser les négociations.

Si elle venait à être confirmée, la mort du mollah Omar pourrait rebattre les cartes dans la mouvance talibane juste avant la seconde prise de contact avec Kaboul, prévue ces prochains jours. Par ailleurs, sa mort pourrait également renforcer l'émergence d'une branche de l'Etat islamique au Pakistan et en Afghanistan qui recueille actuellement les éléments les plus jeunes et les plus radicaux des talibans qui refusent de faire la paix avec Kaboul.

 

 

La tête du mollah Omar était mise à prix 10 millions de dollars par les Etats-Unis.

Commentaires

-