Fusillade à Las Vegas: l'Etat islamique revendique la tuerie, les autorités américaines prudentes

Fusillade à Las Vegas: l'Etat islamique revendique la tuerie, les autorités américaines prudentes

Publié le :

Lundi 02 Octobre 2017 - 17:20

Mise à jour :

Lundi 02 Octobre 2017 - 17:28
© Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué ce lundi la responsabilité de la fusillade qui a fait au moins 50 morts la nuit dernière à Las Vegas. Toutefois, faute d'éléments accréditant cette thèse, les autorités américaines restent prudentes.

L'organisation Etat islamique (EI) revendique la fusillade de Las Vegas qui a fait plus de 50 morts et 400 blessés dans la nuit de dimanche 1er à ce lundi 2. Dans un message posté sur son agence de propagande Amaq, le groupe affirme que le tueur, un sexagénaire américain prénommé Stephen Paddock, était l'un de ses "soldats" et qu'il s'était converti à l'islam "il y a quelques mois"

Un haut responsable américain contacté par l'agence de presse Reuters a, de son côté, écarté la possibilité de l'implication de l'organisation djihadiste dans la tuerie.

Dans une interview donnée à la chaîne CBS News, le frère du suspect a affirmé que ce dernier n'avait "aucune affiliation religieuse, ni politique". Le tireur semblait avoir des antécédents psychiatriques ont fait savoir les forces de l'ordre américaines.

Autre élément troublant, le fait que, selon les dernières informations, le suspect se soit suicidé avant que les policiers n'investissent le lieu où il s'est retranché ne correspond pas à la doctrine des djihadistes.

Si la revendication s'avère exacte, l'EI rappellerait ainsi que sa capacité de nuisance n'a pas été amoindri par ses revers militaires dans la zone irako-syrienne. Dans le cas contraire, le groupe salafiste entérinerait son affaiblissement.

Le bilan n'est pas encore définitif, à la mi-journée, mais la tuerie de Las Vegas lors du concert de musique country en plein air au pied de l'hôtel-casino le Mandalay Bay par Stephen Paddock, avec son bilan de plus de 50 morts, est d'ores et déjà le pire meurtre de masse de l'Histoire moderne américaine. 

Daesh a revendiqué la fusillade de Las Vegas, mais les autorités restent prudentes.


Commentaires

-