Fusillade à Las Vegas: l'Etat islamique revendique la tuerie, les autorités américaines prudentes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fusillade à Las Vegas: l'Etat islamique revendique la tuerie, les autorités américaines prudentes

Publié le 02/10/2017 à 17:20 - Mise à jour à 17:28
© Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué ce lundi la responsabilité de la fusillade qui a fait au moins 50 morts la nuit dernière à Las Vegas. Toutefois, faute d'éléments accréditant cette thèse, les autorités américaines restent prudentes.

L'organisation Etat islamique (EI) revendique la fusillade de Las Vegas qui a fait plus de 50 morts et 400 blessés dans la nuit de dimanche 1er à ce lundi 2. Dans un message posté sur son agence de propagande Amaq, le groupe affirme que le tueur, un sexagénaire américain prénommé Stephen Paddock, était l'un de ses "soldats" et qu'il s'était converti à l'islam "il y a quelques mois"

Un haut responsable américain contacté par l'agence de presse Reuters a, de son côté, écarté la possibilité de l'implication de l'organisation djihadiste dans la tuerie.

Dans une interview donnée à la chaîne CBS News, le frère du suspect a affirmé que ce dernier n'avait "aucune affiliation religieuse, ni politique". Le tireur semblait avoir des antécédents psychiatriques ont fait savoir les forces de l'ordre américaines.

Autre élément troublant, le fait que, selon les dernières informations, le suspect se soit suicidé avant que les policiers n'investissent le lieu où il s'est retranché ne correspond pas à la doctrine des djihadistes.

Si la revendication s'avère exacte, l'EI rappellerait ainsi que sa capacité de nuisance n'a pas été amoindri par ses revers militaires dans la zone irako-syrienne. Dans le cas contraire, le groupe salafiste entérinerait son affaiblissement.

Le bilan n'est pas encore définitif, à la mi-journée, mais la tuerie de Las Vegas lors du concert de musique country en plein air au pied de l'hôtel-casino le Mandalay Bay par Stephen Paddock, avec son bilan de plus de 50 morts, est d'ores et déjà le pire meurtre de masse de l'Histoire moderne américaine. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Daesh a revendiqué la fusillade de Las Vegas, mais les autorités restent prudentes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-