Maison-Blanche: l'étonnante disparition de l'arbre planté par Trump et Macron (photo)

Maison-Blanche: l'étonnante disparition de l'arbre planté par Trump et Macron (photo)

Publié le :

Dimanche 29 Avril 2018 - 11:17

Mise à jour :

Dimanche 29 Avril 2018 - 11:17
©JIM WATSON / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L’arbre offert par Emmanuel Macron à Donald Trump, planté par les deux présidents dans le jardin de la Maison-Blanche, a disparu. Il pourrait s'agir d'un problème de jardinage.

C'est pourtant l'une des images de la visite officielle d'Emmanuel Macron aux Etats-Unis, les deux présidents (français et américain), pelles à la main, qui plantaient un arbre dans les jardins de la Maison-Blanche, sous le regard de leurs épouses respectives.

C'est le chef de l'Etat qui avait offert ce chêne, il y a cinq jours, pour symboliser l’amitié entre la France et les Etats-Unis. L’arbre était issu d’une forêt du nord de la France où sont tombés 2.000 soldats américains pendant la Première Guerre mondiale, lors d'une bataille sanglante contre l'armée allemande.

Seulement voilà, des photos prises samedi 28 par l'agence Reuters montrent une tache d'herbe jaunie à l'endroit où se trouvait ce chêne. L'arbre a en effet disparu du jardin de la résidence du président américain.

Aucune réponse officielle n'a été donnée à ce sujet. Mais l'exercice de communication des deux dirigeants pourrait ne pas avoir été réalisé dans le respect des bons usages du jardinage. En effet, le Huffington Post avance que le chêne a probablement été sorti de terre pour être replanter plus tard. Et pour cause, le chêne ne se plante guère au milieu du printemps: "La plantation de fin d'automne – début d'hiver est préférable, les racines pouvant commencer à se régénérer avant le printemps".

Lire aussi - Macron chaudement reçu au Congrès américain pour exposer sa vision du monde

Trois jours d'une visite d'Etat, du faste et des embrassades: l'offensive de charme d'Emmanuel Macron pour tenter d'obtenir des concessions de Donald Trump a parfois semblé tourner à l'avantage de l'Américain, qui n'a rien lâché sur le fond mais a donné le ton sur la forme.

C'est d'ailleurs devant le Congrès mercredi 25, que le ton du président français est devenu plus tranchant, développant longuement ses thèmes favoris en lançant bon nombre de piques contre la politique de Donald Trump, son isolationnisme, son scepticisme sur le changement climatique et sa posture guerrière en matière de commerce. C'est ainsi qu'il a fustigé sans prendre de gants la tentation de "l'isolationnisme et du nationalisme" et appelé les Etats-Unis à aider à "préserver et réinventer le multilatéralisme".

Donald Trump et Emmanuel Macron avaient planté un jeune chêne, symbolisant la force des relations entre les deux pays.


Commentaires

-