Moscou détiendrait des informations compromettantes sur Trump, qui sous-entendent l'existence d'une sextape

Moscou détiendrait des informations compromettantes sur Trump, qui sous-entendent l'existence d'une sextape

Publié le :

Mercredi 11 Janvier 2017 - 11:02

Mise à jour :

Mercredi 11 Janvier 2017 - 11:18
©Mark Wilson/ Getty Images North America/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un document répertoriant des informations compromettantes, mais non vérifiées, sur Donald Trump a été publié ce mercredi par les médias américains. Des liens supposés entre la Russie et l'entourage du président élu, pendant la campagne présidentielle, sont évoqués. Ainsi que des informations très personnelles.

Le document n'a pas été authentifié et pourtant il fait beaucoup de bruit sur la scène politique américaine (et même internationale). Les chefs du renseignement américain ont présenté vendredi 6, à Barack Obama et Donald Trump, un rapport sur un document de 35 pages -que détiendrait Moscou- comportant plusieurs informations compromettantes sur le futur président des Etats-Unis. Sa vie privée est concernée, ainsi que ses activités économiques. Une partie de ce rapport concerne des liens présumés entre l'entourage du magnat de l'immobilier et la Russie, pendant la campagne présidentielle.

Ces informations auraient été récoltées par un ancien agent du renseignement britannique, embauché par des donateurs travaillant pour des opposants de Donald Trump. Plusieurs membres du Congrès ont eu accès à ces données et le rapport est pris très au sérieux par le renseignement américain. Une commission a été chargée de l'examiner.

Toutefois, si les médias américains se sont rapidement emparés de l'affaire, ils ont pris toutes ces informations avec des pincettes. Buzzfeed, qui a publié l'intégralité des 35 pages sur son site, a répertorié plusieurs erreurs.

Un élément concerne l'existence d'une vidéo à caractère sexuel, tournée en 2013 lors d'une visite à Moscou. Mais ce n'est pas le plus gênant dans toutes ces notes. Le rapport accuse le camp Trump d'échange d'informations avec la Russie pendant plusieurs années. Moscou serait même derrière le piratage des comptes mails du parti démocrate.

Chris Coons, sénateur démocrate, a réagi à cette information sur CNN: "Si ces allégations d’une coordination entre la campagne de Trump et des agents russes sont avérées, et les allégations selon lesquelles les Russes ont compromis l’indépendance du président élu Trump, ce serait vraiment choquant. Ce serait explosif". Si ces liens sont confirmés, une procédure de destitution pourrait être envisagée.

De son côté, Donald Trump -qui doit donner une conférence de presse ce mercredi 11 après-midi- a évoqué de fausses informations et une véritable "chasse aux sorcières".  

Donald Trump doit donner une conférence de presse ce mercredi 11 dans l'après-midi.

Commentaires

-