Pour Trump, l'armée américaine s'est "emparé des aéroports" en… 1777

Pour Trump, l'armée américaine s'est "emparé des aéroports" en… 1777

Publié le :

Vendredi 05 Juillet 2019 - 14:42

Mise à jour :

Vendredi 05 Juillet 2019 - 15:09
© MANDEL NGAN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

En célébrant l'Indépendance américaine, Donald Trump s'est laissé aller jeudi 4 à des anachronismes et erreurs de dates en retraçant la guerre d'indépendance des États-Unis. Cela a bien fait rire sur Internet.

Décidément, Donald Trump n'en finit pas de malmener l'histoire de son propre pays. Lors de son discours en marge des cérémonies du 4 Juillet, qui marque l'indépendance des Treize colonies sur la couronne britannique, le président américain s'est laissé aller à un anachronisme particulièrement important qui n'a pas manqué de faire rire sur les réseaux sociaux.

Retraçant les grandes étapes de la Guerre d'indépendance (1775-1783), le locataire de la Maison-Blanche est revenu particulièrement sur la campagne de Valley Forge en 1777 qui visait à s'emparer de Philadelphie, alors aux mains des Britanniques.

"En juin 1775, le Congrès continental a créé une armée unifiée à partir des milices révolutionnaires campées autour de Boston et de New York, et a nommé commandant en chef le grand George Washington. L'armée continentale qui a subi un hiver glacial de Valley Forge, a retrouvé sa gloire à travers les eaux du Delaware et a vaincu Cornwallis de Yorktown", a commencé Donald Trump.

Voir - Trump et Macron côte à côte jeudi pour célébrer le 6 juin 1944

Et de poursuivre: "Notre armée a occupé le ciel, percuté les remparts, s'est emparé des aéroports et a fait tout ce qu'elle devait faire". Il va sans dire que les aéroports n'existaient pas à cette époque. Le tout premier vol d’un avion a été réalisé en 1903 par les frères Wright.

Mais ce n'est pas tout puisque Donald Trump a ajouté: "Au Fort McHenry, sous le reflet rouge des roquettes, l’armée a été victorieuse. À l’aube, la bannière étoilée ondulait fièrement". Encore une fois il s'agit d'un anachronisme: La bataille de Baltimore, avec le bombardement du Fort McHenry auquel il fait référence, a eu lieu en 1812, soit près de 30 ans après la Guerre d’indépendance américaine, lors d'un conflit opposant les Etats-Unis et le Royaume-Uni pour le contrôle du Canada. C'est à cette occasion que fut composé par Francis Scott Key The Star-Spangled Banner, soit l'hymne national américain.

La Maison-Blanche n’a pas fourni le discours complet de Donald Trump, il est donc impossible de savoir si ces gaffes venant de lui ou du texte qu’il lisait. La présidence n'a pas fait de commentaire.

Les internautes, eux, s'en sont donnés à cœur joie et un hashtag #RevolutionaryWarAirportStories a rapidement fait son apparition.

Lire aussi:

Accusé de viol, Trump se défend: "Ce n'est pas mon genre de femme"

Donald Trump s'est laissé aller jeudi 4 à des anachronismes et erreurs de dates en retraçant la guerre d'indépendance des États-Unis.

Commentaires

-