Rapprochement Cuba/Etats-Unis: une avancée historique

Rapprochement Cuba/Etats-Unis: une avancée historique

Publié le :

Jeudi 18 Décembre 2014 - 07:22

Mise à jour :

Jeudi 18 Décembre 2014 - 07:28
Les Etats-Unis et Cuba sont en passe de normaliser leurs relations diplomatiques. La plus grande 'île des Caraïbes sera retirée de la liste nord-américaine des Etats terroristes.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

"Todos somos Americanos", ("nous sommes tous américains") a lancé Barack Obama à ses concitoyens et au Cubains lors d'un discours historique prononcé mercredi 17 au soir à la Maison Blanche. Le président américain entend ouvrir un nouveau chapitre dans les relations qu'entretiennent Cuba et les Etats-Unis. En effet, les relations diplomatiques entre les deux pays sont coupées depuis 1961 et la prise du pouvoir à la Havane par Fidel Castro. Le géant nord-américain maintient dès lors l'île des Caraïbes sous un sévère embargo économique.

"J'ai demandé à John Kerry de rétablir les relations diplomatiques avec Cuba. Les Etats Unis vont réinstaller une ambassade à la Havane", a annoncé le président Américain, créant ainsi un évènement sans précédent dans l'histoire des relations entre les Etats-Unis et le régime castriste. Barack Obama promet également "d'engager un débat au Congrès sur la levée de l'embargo".

Barack Obama a également remercié le pape François qui a joué un rôle crucial dans le rapprochement entre les deux pays. En retour, le Souverain pontife a exprimé sa "grande satisfaction" pour cette "décision historique" à laquelle il a participé cet été, notamment par l'envoi de deux lettres aux présidents Castro et Obama. Dans un communiqué, le Vatican a confirmé l'envoi de ces courriers, mentionnant également que des délégations des deux pays avaient été reçues en octobre, et qu'il avait offert ses "bons offices".

De son côté, Raul Castro a confirmé la reprise des relations diplomatiques à l’issue d’un discours de 10 minutes salué par des cloches au cœur de la ville de La Havane. Il a cependant rappelé que la question de l'embargo devait encore être réglée.  Raul Castro lui a fini son discours par ces mots plus distants: "nous devons apprendre à cohabiter tout en respectant nos différences".

Plus tôt dans la journée, un citoyen emprisonné à Cuba depuis 5 ans, Alan Goss, et un agent américain ont été échangés contre trois Cubains. Un échange de prisonniers à l'origine de l'apaisement entre les Etats-Unis et Cuba.

 

Le dirigeant cubain Raoul Castro s'est exprimé à la télévision d'Etat mercedi 17.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-