Rencontre au sommet entre Pékin et Téhéran pour défendre le nucléaire iranien

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Rencontre au sommet entre Pékin et Téhéran pour défendre le nucléaire iranien

Publié le 05/12/2016 à 13:39 - Mise à jour à 13:42
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Les ministres des Affaires étrangères iranien et chinois se sont rencontrés à Pékin. Le géant asiatique souhaite garantir l'application de l'accord sur le nucléaire iranien –qui permet la levée des sanctions économiques et assure une exploitation "pacifique" de l'atome– sur lequel Donald Trump veut revenir.

La Chine et l'Iran ont défendu lundi 5 à Pékin l'accord international sur le nucléaire iranien, alors que le président américain élu, Donald Trump, a promis de "déchirer" ce compromis obtenu l'an dernier par l'administration Obama.

La mise en oeuvre de l'accord est "un devoir pour toutes les parties" et "ne doit pas être affecté par des changements de la situation intérieure des pays concernés", a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, en recevant son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif.

L'accord, paraphé en juillet 2015, a été négocié entre l'Iran et le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne). Il vise à garantir la nature pacifique du programme nucléaire iranien en échange d'une levée progressive des sanctions économiques.

Le président américain sortant, Barack Obama, a joué un rôle majeur dans sa conclusion, mais son futur successeur Donald Trump a promis lors de sa campagne de démanteler ce règlement international, qualifié de "pire accord jamais négocié".

Le Congrès américain a par ailleurs approuvé la semaine dernière une prolongation de 10 ans des sanctions contre l'Iran, des sanctions qui ne sont pas liées au dossier nucléaire. Le président Obama devrait les promulguer rapidement.

Téhéran considère que ces sanctions contredisent l'esprit de l'accord sur le nucléaire.

"Nous ne laisserons aucune partie prendre des mesures qui violeraient l'accord sur le nucléaire", a déclaré M. Zarif lors d'une conférence de presse conjointe avec M. Wang.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'Iran espère trouver des soutiens pour garantir l'exploitation de ses ressources nucléaires.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-