Sabotage de Nord Stream: les États-Unis vraisemblablement coupables, selon un économiste américain

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 05 octobre 2022 - 18:30
Image
Nord Stream
Crédits
AFP/Handout/Danish Defence
Les bouillonnements au-dessus de Nord Stream 2 sont toujours visibles.
AFP/Handout/Danish Defence

Professeur à l'université de Columbia et économiste de renom, Jeffrey Sachs, interrogé sur Bloomberg TV le 3 octobre, a provoqué le malaise des journalistes en affirmant que les États-Unis étaient vraisemblablement responsables du sabotage de Nord Stream.

« Je parierais qu'il s'agit d'une action des États-Unis, peut-être des États-Unis et de la Pologne », a affirmé l'économiste à propos du sabotage des gazoducs, avant d'être interrompu par l'un des intervieweurs, qui lui a réclamé les preuves sur lesquels il se fondait pour appuyer ses dires.

Voir aussi : Sabotages de Nord Stream: pour le journaliste de Fox News Tucker Carlson, les États-Unis possiblement coupables

Des éléments concordants

« Tout d'abord, il existe des preuves radar que des hélicoptères militaires américains, normalement basés à Gdansk [Pologne], ont survolé la zone », a souligné Jeffrey Sachs.

Il a ensuite évoqué la menace formulée par le président américain Joe Biden en début d'année « de mettre fin, d'une manière ou d'une autre, à Nord Stream » en cas d'intervention russe en Ukraine, puis les propos du secrétaire d'État Anthony Blinken tenus lors d'une conférence de presse le 30 septembre. Ce dernier, tout en qualifiant de « désinformation » les accusations de la Russie sur l'implication des États-Unis dans le sabotage des installations, avait alors déclaré que l'arrêt des gazoducs représentait une « formidable opportunité » pour réduire la dépendance énergétique de l’Union européenne vis-à-vis de la Russie.

« C'est une étrange façon de parler si vous vous inquiétez du piratage d'infrastructures d'importance vitale », a fait remarquer Jeffrey Sachs.

« Vous n'êtes pas autorisés à dire ces choses en Occident »

« Je sais que cela va à l'encontre de notre récit, vous n'êtes pas autorisés à dire ces choses en Occident », a-t-il poursuivi. Et, selon lui, de nombreuses personnes à travers le monde « pensent que les États-Unis l'ont fait », y compris des journalistes qui lui auraient indiqué en privé souscrire à cette thèse. « Mais ça n'apparaît pas dans nos médias », a-t-il constaté.

Visiblement en proie au malaise, l'une des journalistes a ensuite dévié de sujet, faisant valoir Bloomberg ne pouvait pas apporter de « contrepoids » en direct à ces affirmations.

Lire aussi : Nord Stream: une nouvelle guerre froide entre Moscou et Washington ?

Interrogé plus globalement sur la situation internationale, Jeffrey Sachs a fait part de ses fortes inquiétudes quant à l'escalade des tensions entre grandes puissances. S’agissant des tensions diplomatiques croissantes entre Washington et Pékin, il a jugé que les Etats-Unis étaient à l’origine de très nombreuses provocations. Alarmé par différentes déclarations au sujet de l'emploi d'armes nucléaires, il a estimé la situation comparable à la grave crise des missiles à Cuba en 1962.

À LIRE AUSSI

Image
Tucker Carlson
Sabotages de Nord Stream: pour le journaliste de Fox News Tucker Carlson, les États-Unis possiblement coupables
Des bouillonnements à la surface de la mer Baltique d'un kilomètre de diamètre signalent les fuites de gaz liées au sabotage des gazoducs Nord Stream. Quatre trous au ...
01 octobre 2022 - 16:56
Politique
Image
Les Gazoducs Nord Stream
Nord Stream: une nouvelle guerre froide entre Moscou et Washington ?
Objets de bras de fer géopolitiques ces derniers mois, les deux gazoducs Nord Stream 1 et 2, exploités par un consortium dépendant du géant russe Gazprom, ont été tous...
03 octobre 2022 - 19:15
Politique
Image
Photo d'archives du 8 novembre 2011 du terminal du gazoduc Nord Stream 1 prise avant son
Le gaz a cessé de s'échapper de Nord Stream 1, mais pas de Nord Stream 2, selon la Suède
Les bouillonnements provoqués par les fuites de gaz ont cessé au-dessus du gazoduc endommagé Nord Stream 1, mais pas de Nord Stream 2, ont annoncé les gardes-côtes sué...
03 octobre 2022 - 16:30
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.