Suède: collision entre un avion de ligne et un chasseur russe évitée de justesse

Suède: collision entre un avion de ligne et un chasseur russe évitée de justesse

Publié le :

Dimanche 14 Décembre 2014 - 17:40

Mise à jour :

Dimanche 14 Décembre 2014 - 17:41
Le crash d'un avion de ligne aurait été évité de justesse en Suède. L'appareil a dû être dérouté pour éviter une collision avec un chasseur russe, selon l'armée suédoise. Moscou dément.
©Andrés Nieto Porras/Flickr
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

On a frôlé la catastrophe. Samedi 12, un avion de ligne a dû être dérouté dans l'espace aérien suédois pour éviter qu'il n'entre en collision avec un chasseur russe, a annoncé l'armée suédoise.

Le ministre de la Défense Peter Hultqvist a confirmé l'information à une agence de presse locale. "Il s'agit bien d'un jet militaire russe, nous avons eu la confirmation via (nos) pilotes de combat. Il n'y a aucun doute sur la nationalité de l'appareil", a-t-il déclaré. Puis d'ajouter: "c'est sérieux, inapproprié et carrément dangereux".

Selon les forces militaires suédoises, l'incident a eu lieu au sud de la ville suédoise de Malmö (tout au sud du pays), peu après que l'avion de ligne ait quitté l'aéroport international de Copenhague, au Danemark.

L'appareil russe n'aurait toutefois pas violé l'espace aérien suédois, mais aurait éteint son transpondeur, un instrument qui aurait pu le rendre détectable par le radar de l'avion de ligne. "C'est irresponsable", a dénoncé Peter Hultqvist. Selon le ministre, cette pratique est courante de la part des avions russes. "Il y a un risque que des accidents puissent survenir qui pourraient s'avérer mortels", a-t-il prévenu.

Moscou a immédiatement démenti ces informations. Selon les autorités russes, la sécurité de l'avion de ligne n'était nullement remise en cause car les deux appareils auraient en réalité été distants de plus de 70 kilomètres.

C'est le deuxième incident de ce type depuis le début de l'année. En mars dernier, une collision avait déjà été évitée de justesse entre un avion de ligne civil et un appareil russe qui avait éteint son transpondeur.

 

"Il n'y a aucun doute sur la nationalité de l'appareil", a déclaré le ministre suédois de la Défense.


Commentaires

-