Trump aurait jeté des bonbons à Merkel pendant une réunion du G7

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Trump aurait jeté des bonbons à Merkel pendant une réunion du G7

Publié le 22/06/2018 à 12:59 - Mise à jour à 13:04
© Jesco DENZEL / Bundesregierung/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le climat était tendu entre Donald Trump et les autres chefs d'Etat du dernier sommet G7 le 9 juin. Un "incident", qui n'a pas été ébruité jusque-là, en révèle un peu plus sur les tensions latentes entre le président des Etats-Unis et Angela Merkel. A la fin d'une réunion, il se serait levé et lui aurait lancé des bonbons.

La photographie de Donald Trump, assis bras croisés avec un regard de défiance devant les autres chefs d'Etat au G7, juste en face d'Angela Merkel droit comme un "i", et Emmanuel Macron, a fait le tour du monde après la fin du sommet international.

Sur les réseaux sociaux, l'image a été détournée à des fins humoristiques ou dénonciatrices.

Si le cliché, pris par Jesco Denzel, photographe allemand primé par le World Press Photo, a beaucoup fait parler, il a symbolisé à lui seul les tensions et dissensions entre Donald Trump et les autres dirigeants présents au G7. Surtout Angela Merkel, la chancelière allemande.

Lire aussi: Je m'en fous complètement - la veste de Melania Trump fait polémique

Un "incident", qui n'a pas été ébruité immédiatement après le sommet politique, dont assure avoir été témoin Ian Bremmer, dirigeant d'un cabinet de conseil international, a aussi démontré à quel point les relations entre Trump et Merkel sont tendues.

Après avoir signé la déclaration commune (avant de faire marche arrière quelques heures après), Donald Trump se serait levé, aurait sorti deux bonbons de sa poche et les aurait jetés à Angela Merkel en lui disant: "Tiens, Angela, ne dis pas que je ne te donne jamais rien".

Alors que tous les dirigeants du G7 ont affiché leur opposition à Donald Trump, concernant principalement les droits de douanes qu'il souhaite imposer à ses partenaires économiques, le président des Etats-Unis s'était tout de même félicité de la teneur des échanges.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Selon Ian Bremmer, dirigeant d'un cabinet de conseil international, lors d'une réunion du G7, Donald Trump aurait jeté des bonbons sur un bureau en direction d'Angela Merkel.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-