Un préfet allemand tué, il était menacé par des groupes d'extrême droite

Un préfet allemand tué, il était menacé par des groupes d'extrême droite

Publié le :

Mercredi 05 Juin 2019 - 13:47

Mise à jour :

Mercredi 05 Juin 2019 - 15:22
© GUENTER SCHIFFMANN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Walter Lübke, préfet de la ville de Kassel (centre de l'Allemagne), membre du parti conservateur (CDU), a été retrouvé mort, tué d'une balle en pleine tête, sur la terrasse de sa maison dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 juin. Aucune arme n'a été retrouvée sur les lieux, et la police n'a pour l'instant aucun suspect officiel, mais l'élu était menacé par des groupes d'extrême droite.

Walter Lübke, préfet allemand de la ville de Kassel, a été tué d'une balle en pleine tête alors qu'il se trouvait chez lui, sur sa terrasse, dans la nuit de samedi à dimanche.

L'élu avait 65 ans. Il appartenait au parti conservateur (CDU) et avait ouvertement affiché son soutien à Angela Merkel sur sa politique migratoire dès l'automne 2015. Cette prise de position lui avait valu de vives critiques de l'extrême droite, et des menaces de mort de groupuscules extrémistes.

Selon les premiers éléments révélés par la police, le sexagénaire a été tué d'une seule balle, tirée à bout portant, et son corps a été retrouvé baignant dans une mare de sang.

Aucune arme n'a été retrouvée sur les lieux et les enquêteurs n'ont pour l'instant aucun suspect potentiel mais n'écartent malgré tout aucun mobile.

Lire aussi: Allemagne: l'extrême droite surfe sur l'instrumentalisation des faits divers

Walter Lübke était régulièrement menacé par des groupes d'extrême droite. Il avait notamment été menacé par des membres du groupe "Reichsbürger" ("citoyens du Reich"), qui refusent de reconnaître l'existence de la République fédérale d'Allemagne et veulent un retour du IIIe Reich.

Après l'annonce de sa mort, de nombreux commentaires haineux provenant de personnes connues pour leurs idées extrémistes ont été postés sur les réseaux sociaux. Certains se réjouissant du décès de Walter Lübke, d'autres prédisant le même sort pour Angela Merkle et ses soutiens.

Voir aussi:

La télévision publique allemande ne diffusera pas un spot de l'extrême droite

Allemagne: un Syrien se dit innocent d'un meurtre récupéré par l'extrême droite

L'extrême droite allemande caresse l'idée d'une sortie de l'UE

Walter Lübcke, préfet allemand de la ville de Kassel, a été tué par balle sur la terrasse de sa maison dans la nuit de samedi à dimanche.

Commentaires

-