Fraudes fiscales, blanchiments d'argent et contrats baroques: l'énorme scandale des Football Leaks

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 09 décembre 2016 - 15:51
Image
Cristiano Ronaldo lors de la cérémonie du Ballon d'Or, le 12 janvier 2015.
Crédits
©Ruben Sprich/Reuters
La mégastar du Real Madrid Cristiano Ronaldo est soupçonnée d'évasion fiscale à hauteur de 150 millions d'euros.
©Ruben Sprich/Reuters
C'est le plus gros scandale du football: après les WikiLeaks et les LuxLeaks, voici les Football Leaks. Quelque douze médias européens, appartenant à un consortium, l'European Investigative Collaborations (EIC), ont travaillé sur la fuite de 18,6 millions de documents concernant 200 millions d'euros d'évasion fiscale concernant des stars du ballon rond.

Ce sont un peu les Panama Papers du monde du football. Une enquête, baptisée "Football Leaks" et publiée vendredi 2 décembre, met en cause des vedettes du football, aussi bien joueurs qu'entraineurs mais aussi agents de sportifs.

 Quelque douze médias européens, appartenant à un consortium, l'European Investigative Collaborations (EIC), ont travaillé sur la fuite de 18,6 millions de documents. En France, c'est le journal Mediapart qui a mené l'enquête, aux côtés de Der Spiegel (Allemagne), The Sunday Times (Royaume-Uni), Expresso (Portugal), El Mundo (Espagne), L'Espresso (Italie) ou encore Le Soir (Belgique).

Le montant total de l'évasion fiscale est estimé 200 millions d'euros, dont près de 150 millions pour le seul Cristiano Ronaldo, l'attaquant star du Real de Madrid, dissimulés aux Iles Vierges et en Suisse. "Vous croyez que je suis inquiet? Qui ne doit rien, ne craint rien, a répondu le capitaine de la sélection portugaise à une question posée par un journaliste de la chaîne portugaise RTP, à la sortie du match Real Madrid-Borussia Dortmund, dans la nuit de mercedi 7.

Sont également concernés deux joueurs argentins du PSG, Angel Di Maria et Javier Pastore qui auraient perçu de l’argent de sponsors dans des paradis fiscaux à travers une société écran.

Au-delà de ces révélations fracassantes, les Football Leaks contiennent également des informations sur certaines clauses de contrats surprenantes. Par exemple, le fantasque Mario Balotelli, lors de son passage au club de Liverpool. A son arrivée, les dirigeants anglais s'étaient engagés à lui verser une prime d'un million de livres en cas de bonne conduite, notamment s'il n'était pas "expulsé plus de trois fois pour des comportements violents, ou pour avoir craché sur un joueur". 

Autre clause surprenante, le gardien de l'équipe de France, Hugo Lloris, qui évolue à Tottenham au Royaume-Uni, reçoit une prime de match de 4.000 euros... à chaque défaite de son équipe...

 

 

À LIRE AUSSI

Image
A Luxembourg.
Evasion fiscale au Luxembourg: tout savoir sur le scandale "LuxLeaks"
Un consortium de journalistes d'investigation international a révélé mercredi 5 au soir les accords secrets passés entre le fisc luxembourgeois et plus de 300 multinat...
06 novembre 2014 - 17:18
Société
Image
Hervé Falciani, ancien employé d'HSBC et auteur de la fuite du Swissleaks
Hervé Falciani sur le Swissleaks: "si on tire les ficelles, ça va être un raz-de-marée"
Hervé Falciani, l'ancien employé de HSBC qui a dérobé à la banque les fichiers à l'origine du SwissLeaks était ce matin l'invité de RMC/BFMTV. Il décrit un vaste et ob...
12 février 2015 - 10:49
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don