Drôle d’anniversaire pour les paris sportifs en ligne

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Drôle d’anniversaire pour les paris sportifs en ligne

Publié le 14/05/2020 à 09:25 - Mise à jour à 17:25
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Cela fait tout juste dix ans que les paris sportifs en ligne ont été autorisés en France. Mais le secteur est dans la tourmente.
 
Et pour cause, avec la pandémie de coronavirus et l’arrêt de quasiment toutes les compétitions sportives, il n’y a plus grand-chose sur quoi parier. Les enjeux se sont effondrés. Leur volume a chuté de 90 % en France selon le président de Zeturf-Zebet France, Emmanuel de Rohan Chabot. 
 
Football biélorusse 
 
Pour les joueurs, les paris ont effectivement perdu de leur saveur, à moins d’être un fan du football biélorusse, dont les matchs ont été validés par l’Arjel, l’autorité de régulation des jeux en ligne. Faute de mieux. 
 
Le secteur des paris sportifs en ligne représentait 1,4 milliard d’euros d’enjeux en 2019, sa progression a été forte et régulière depuis dix ans. Elle s’est retrouvée stoppée net et la récession économique qui s’annonce n’augure rien de bon. Comme le souligne Emmanuel de Rohan Chabot :
« Il ne faut pas se faire d’illusions. Nous ne vendons pas de produits de nécessité, le jeu reste un secteur superflu »
 
Les courses hippiques reprennent 
 
Les courses hippiques ont elles aussi été stoppées net le 17 mars, mais leur reprise est amorcée depuis lundi. La saison a repris à Vichy, à huis-clos. Mais selon un article du Parisien, les turfistes ne reprennent que très timidement le chemin de leur PMU ou de leur site de pari agréé. 
 
Finalement, le seul domaine qui tire son épingle du jeu durant la crise sanitaire est celui du poker. Sur les sites dédiés, le nombre de joueurs a grimpé en flèche pendant le confinement, et l’Arjel s’en était officiellement inquiétée. 
 
A lire aussi
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les sites de paris sportifs ont vu leur fréquentation s'effondrer

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-