Commerce alimentaire : l’explosion du drive et du commerce en ligne

Commerce alimentaire : l’explosion du drive et du commerce en ligne

Publié le 30/04/2020 à 07:47 - Mise à jour à 11:34
BERTRAND LANGLOIS / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Le drive connait un véritable boom depuis le début du confinement. Et ce développement se confirme semaine après semaine.

En limitant les déplacements et en incitant les Français à rester chez eux, le confinement a incité de nombreux consommateurs à s’orienter  vers un nouveau canal de distribution pour leurs courses alimentaires. Si la livraison à domicile a connu une forte hausse depuis le début de cette période, c’est le drive qui enregistre les plus forts taux de croissance.

Le drive représente aujourd’hui 10 % du commerce total

Sur la semaine du 20 au 26 avril, l’e-commerce alimentaire a ainsi connu un doublement de son activité (+ 98%), constituant un record historique. Aujourd’hui, ce nouveau mode de distribution représente plus de 10 % du commerce total (alors qu’il peinait à dépasser les 6 % en 2019). Les spécialistes estiment même que cette crise sanitaire aura des conséquences sur le long terme, puisqu’ils estiment que le drive restera désormais au-delà des 8 % du commerce alimentaire global dans l’Hexagone.

De nouveaux clients s’essaient au drive

Toutes les classes d’âge sont concernées. Ainsi, lors de la première semaine de confinement, le drive a recruté 1.2 millions de foyers supplémentaires, parmi lesquels 500.000 retraités. Les supermarchés et hypermarchés se vident et le drive récupère une partie de ces clients, même si d’autres testent aussi d’autres formes de distribution comme les circuits courts notamment.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le drive, un canal de distribution adapté à cette période de confinement

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-