Être payé pour consommer, la réalité des clients mystères ?

Être payé pour consommer, la réalité des clients mystères ?

Publié le :

Vendredi 08 Novembre 2019 - 10:51

Mise à jour :

Vendredi 08 Novembre 2019 - 10:51
PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Méconnus du grand public, les clients mystères font l’objet de bien des convoitises. Être payé pour aller au restaurant ou pour faire ses courses, voilà la mission qui leur est assignée. Mais est-ce aussi facile et attirant que d’être client  mystère ?

 

Ils suscitent l’intérêt de nombreux consommateurs et peuvent devenir un véritable cauchemar pour les responsables de points de vente : les clients mystères. Ils sont à l’origine de bien des fantasmes, et pourtant, nous en connaissons presque tous un ou une. Par définition, le client mystère est anonyme, et il se doit de conserver l’anonymat, même auprès de son entourage.   

Embauché par une société spécialisée, ce personnage mystérieux devra visiter un restaurant, une parfumerie, un supermarché ou tout autre commerce ou agence, en devant vérifier une multitude de points. Il pourra s’agir de constater l’état de propreté des tables pour un restaurant, la présence des affiches promotionnelles pour un magasin, ou de vérifier l’argumentaire des commerciaux pour une  agence bancaire.

A lire aussi : Micro-travail et paiement au clic, peut-on réellement gagner sa vie ?

 

Ce sont donc de grandes entreprises qui commandent ces audits anonymes pour vérifier que leur politique est bien respectée, et ce sur tous les points. Et ces demandes font souvent l’objet d’un scénario bien défini, comme nous le confirme Antoine (le prénom a été changé), un client mystère depuis 2017 :

« Lorsque je dois visiter un fast-food d’une célèbre marque, il est toujours précisé avec combien de personnes je dois venir ou si les enfants sont autorisés. Le plus souvent, les indications vont jusqu’à préciser le menu que je dois commander »

Une activité prenante pour découvrir de nouveaux horizons

A la sortie de sa visite mystère, l’enquêteur devra alors répondre à un questionnaire plus ou moins long (certains peuvent faire plus de 15 pages) et devra parfois accompagner ses réponses d’une (ou plusieurs) photo(s) prises lors de sa visite. Cela permet donc aux grandes enseignes de disposer d’un véritable audit en temps réel et surtout en conditions réelles.

Il existe aujourd’hui de nombreuses agences, proposant ce type de prestations à tout un chacun. En général, chaque mission sera payée entre 8 et 30 €, avec un remboursement des frais.  Tout ce qui est consommé (repas, parc de loisirs, club de sport, Institut de beauté, …) ou acheté (parfumerie, courses alimentaires, …)  représente une rémunération supplémentaire pour le client mystère. Dans certains cas, (comme pour la visite d’une parfumerie de luxe), l’enquêteur pourra être amené à devoir restituer l’achat effectué.

Une activité, qui demande organisation, patience et rigueur, et bien que les clients mystères soient appelés à rester dans l’ombre, ils deviennent vite reconnus, par les sociétés spécialisées, en cas de réussite, et peuvent alors travailler pour plusieurs agences de manière plus régulière. Une activité d’appoint qui peut devenir un métier à part entière pour quelques très rares enquêteurs.

 

A lire aussi : Location de caves, piscines ou jardins : une activité lucrative

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Les clients mystères, une mission : visiter les supermarchés

Commentaires

-