France: recul des immatriculations de véhicules neufs en novembre

Ça cale

France: recul des immatriculations de véhicules neufs en novembre

Publié le :

Lundi 01 Décembre 2014 - 15:54

Mise à jour :

Lundi 01 Décembre 2014 - 15:58
En novembre, les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 2,3% en France. Après une faible croissance en 2014, les professionnels tablent sur une stagnation du marché en 2015.
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Le marché automobile français tourne au ralenti, en cette fin d'année. Selon les chiffres divulgués lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté de 2,3% sur le mois de novembre 2014, comparé au même mois de 2013. Concrètement, cela représente une baisse de 8.209 ventes (130.070 contre 138.279).

Alors que la CCFA prévoyait une hausse du marché français de l'automobile de 1 à 3% en 2014, ce ralentissement en novembre, couplé à une chute de 3,8% en octobre, a entrainé une révision du chiffre. Les professionnels du secteur l'estiment désormais entre 1% et 2%.

Avec une estimation d'environ 1,8 million de ventes totales sur l'année 2014, le marché français subit clairement la crise économique et flirte avec le plus bas niveau de ventes connu sur les quinze dernières années. Ce dernier avait été atteint en en 2013, lorsque seulement 1,79 million de voitures neuves avaient été vendues en France.

Toujours selon le CCFA, les constructeurs français ont connu un très fort recul en novembre. Ainsi, sur ce mois, PSA Peugeot Citroën a perdu 8,9% et le groupe Renault 5%, par rapport à 2013. Ce dernier limite la casse notamment grâce aux bonnes performances de sa marque Dacia, qui a vendu un peu plus de 2% de véhicules supplémentaires, comparé au même mois de l'an passé.

Sur l'année, les ventes des tricolores restent toutefois en croissance. Peugeot gagne 2,6% et Renault 7,6%, toujours grâce à Dacia (+18,2%).

 

Les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 2,3% en France, en novembre.

Commentaires

-