Grogne des patrons: 58% des Français favorables au mouvement

Solidarité

Grogne des patrons: 58% des Français favorables au mouvement

Publié le :

Lundi 01 Décembre 2014 - 09:21

Mise à jour :

Lundi 01 Décembre 2014 - 09:31
La semaine de mobilisation des patrons lancée par le Medef, la CGPME et l'organisation représentative des artisans et commerçants de proximité (UPA) semble trouver un écho favorable auprès des Français, selon un sondage.
©Flickr Creative Commons

Auteur : MM

  
-A +A

Selon un sondage OpinionWay pour Axys Consultants, Le Figaro et BFM Business, 58 % des Français comprennent la semaine de mobilisation des patrons, et 42% des personnes interrogées la soutiennent.

Selon cette étude, réalisée via Internet les 26 et 27 novembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.009 personnes, ce sont surtout les femmes (62%), les 18-24 ans (65%), et les sympathisants UMP (85%) qui comprennent le mouvement initié par les organisations patronales. Ils sont tout de même 29% à la Gauche radicale et 39% au PS à comprendre ce mouvement. Et respectivement 16% et 26% à le soutenir.

Seule une minorité de personnes interrogées (27%) souhaitent la fin des 35 heures. Quant à l'assouplissement de la réglementation sur les licenciements, régulièrement mis en avant par les leaders patronaux, il ne recueille que 6% d'opinions favorables et enregistre, sans surprise, ses plus bas scores… à gauche et chez les salariés. Pour 53% des Français, la principale mesure à mettre en œuvre pour aider les entreprises est de baisser les impôts et les charges sur les sociétés.

Car ce qui joue en défaveur des entreprises dans le climat actuel est bien évidemment la fiscalité. Pour 62% des personnes interrogées, la fiscalité sur les entreprises est trop élevée. Ils ne sont que 9% à penser qu'elle n'est pas assez élevée et 27% qu'elle est comme il faut.

Cependant, la perception des Français à l'égard des entreprises est plutôt partagée. Ils sont 50% à penser qu'elles sont plutôt bien traitées et 49% à penser le contraire.

 

Auteur : MM

 
Les Français soutiennent le mouvement de contestation des patrons.

Commentaires

Identifiez-vous pour poster des commentaires