Noël 2020 et les fêtes de fin d’année, un véritable casse-tête pour le gouvernement

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Noël 2020 et les fêtes de fin d’année, un véritable casse-tête pour le gouvernement

Publié le 20/11/2020 à 07:57
Thibault Camus / POOL / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

C’est le mois de tous les dangers pour le gouvernement. En décembre, le gouvernement de Jean Castex va devoir résoudre une équation à de multiples inconnues.

Depuis le Printemps, le gouvernement n’a eu de cesse de toujours affirmer, que la santé des citoyens primait sur tout le reste. De plus en plus de voix discordantes se font entendre depuis le début du second confinement, et c’est dans cette atmosphère tendue, que le Président de la République doit préparer la dernière étape de cette année 2020.

Sauver la magie de Noël en soutenant l’économie

Outre la gestion de la crise sanitaire en elle-même, le gouvernement doit veiller au moral des Françaises et des Français. L’acceptabilité d’un Noël confiné n’étant pas supportable, il devra donc permettre un relâchement des restrictions et des consignes. Il devra aussi veiller à ne pas laisser s’initier une reprise épidémique, sachant parfaitement que tout échec en la matière lui sera directement reproché. Et, il sait aussi qu’il ne sera pas possible de reproduire le tour de passe – passe réussi apparemment avec le Black Friday (la plus grosse opération commerciale devrait ainsi être décalée d’une semaine) pour ce qui concerne Noël ou la Saint Sylvestre.

Il faudra aussi satisfaire à la sauvegarde de l’économie nationale, avec la question épineuse des commerces dits non-essentiels. Si leur réouverture semble être déjà actée à partir du 1er décembre, il faudra bien en définir les modalités. Economie et santé devront être traités sur le même plan, et les rivalités entre un Ministre de l’Economie, ambitieux de porter la parole des petits commerçants, et un Ministre de la Santé, garant de la gestion rigoureuse des protocoles sanitaires, ne manqueront pas de se raviver.

Enfin, si la tradition des marchés de Noël et autres animations commerciales de fin d’année a été mise à mal cette année, une autre tradition, elle, se fera jour dans quelques semaines : le bilan de l’année écoulée. Le gouvernement sait qu’il sera à nouveau critiqué sur sa gestion des masques, sur ses décisions parfois contradictoires, parfois trop hâtives. La pression sera donc totale, alors même que le gouvernement devra organiser une nouvelle étape cruciale : la vaccination de la population française, et déjà les interrogations commencent à poindre.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


préparer la dernière période de l'année et bien commencer l'année 2021, un défi de taille !

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-