Pollution à Paris: Anne Hidalgo en appelle à Manuel Valls

Divergences sur la circulation alternée

Pollution à Paris: Anne Hidalgo en appelle à Manuel Valls

Publié le :

Samedi 21 Mars 2015 - 13:10

Mise à jour :

Samedi 21 Mars 2015 - 13:12
Anne Hidalgo n'a pas eu de gain de cause auprès de Ségolène Royal sur la circulation alternée à Paris ce week-end pour cause de pic de pollution. La maire de Paris s'adresse donc directement à Manuel Valls.
©Christian Hartmann/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Désavouée par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal qui veut attendre lundi, la maire de Paris Anne Hidalgo n'a pu obtenir la circulation alternée dans la capitale dès ce week-end, malgré la persistance de la pollution depuis cinq jours.

Elle s'est donc tournée vers le Premier ministre Manuel Valls, lui demandant une modification de la réglementation pour "rendre automatique", à l'avenir, cette mise en œuvre de la circulation alternée en cas de pic de pollution.

Dans une lettre adressée vendredi à Manuel Valls et rendue publique samedi, Anne Hidalgo souhaite que l'arrêté inter-préfectoral sur cette question soit "revu afin de rendre automatique la mise en place de la circulation alternée, dès lors que le seuil d'alerte est atteint le jour-même avec une nouvelle prévision pour le lendemain, ou bien dès lors que le phénomène de pollution est considéré comme persistant" (deux jours de dépassement du seuil d'information constatés, suivis de deux jours de prévision).

La réglementation actuelle prévoit que la mise en place de la circulation n'est pas automatique mais doit être décidée par un collège d'experts, qui décident en fonction des prévisions de pollution.

Vendredi après-midi, Ségolène Royal avait rejeté la demande d'Anne Hidalgo d'imposer la circulation alternée dès ce samedi, préférant attendre lundi "sauf s’il y a une baisse manifeste de la pollution demain (samedi 21) et après-demain (dimanche 22)".

Une décision qui n'a pas été du goût d'Anne Hidalgo: "La santé des Parisiens ne se négocie pas. Je maintiens ma demande de mise en place de la circulation alternée", avait-t-elle réagi sur son compte Twitter.

Moindre mal, tandis que les voitures continuaient de circuler librement dans la capitale ce week-end, Jean-Paul Huchon, le président de la région Ile-de-France, a pris la décision de rendre gratuits les transports en commun pour ce samedi et ce dimanche.

 

Anne Hidalgo souhaite rendre automatique la circulation alternée en cas de pic de pollution.

Commentaires

-