Un plongeur sauve une raie manta qui lui "demandait de l'aide" (vidéo)

Un plongeur sauve une raie manta qui lui "demandait de l'aide" (vidéo)

Publié le :

Mercredi 17 Juillet 2019 - 10:04

Mise à jour :

Mercredi 17 Juillet 2019 - 10:10
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le plongeur et photographe Jake Wilton a publié une vidéo tournée en Australie dans laquelle il retire un hameçon fiché près de l'œil d'une raie manta. Il est certain que l'animal venait lui demander de l'aider.

La vidéo de cette belle rencontre fait le buzz et émue nombre d'internautes. Pour les plongeurs cela ne fait aucun doute, cette raie manta était en train de leur "demander de l'aide".

La scène s'est déroulée dans la baie de Ningaloo, à l’ouest de l’Australie. Les plongeurs Jake Wilton et Monty Halls ont croisé une raie manta connue dans la région et baptisée Freckles ("taches de rousseur") en raison des marques reconnaissables sur son ventre. Celle-ci avait un hameçon enfoncé juste sous l'œil.

Voir: Bouches-du-Rhône: des milliers de poissons morts à cause de la canicule

Jake Wilton a alors tenté de s'approcher de l'animal. Celui-ci ne s'est pas enfui et a au contraire exposé son ventre et ses lobes céphaliques (la partie du corps où se trouvent les yeux), signe pour le photographe sous-marin que l'animal voulait "interagir" avec les humains et était même en train de leur demander de l'aide.

L'opération était délicate puisqu'il ne fallait pas blesser l'animal et que l'homme n'était pas équipé de bouteilles. Il a donc dû plonger à de nombreuses reprises pour enfin retirer l'hameçon. "C'est l'une des plus belles choses que j'ai vu sous l'eau", a témoigné Monty Halls.

Le plongeur a depuis recroisé le chemin de Freckles et en a profité pour vérifier comment se portait l'animal. "J'ai plongé et elle s'est mise à traîner près de moi pendant environ 30 secondes. (…) Les raies manta ont conscience d'elles-même et peuvent reconnaître d'autres raies, il est donc possible qu'elle m'ait reconnu", a-t-il raconté à la BBC.

Dépourvue d'épine, grande et rapide, la raie manta ne craint que les plus imposants prédateurs de l'océan. Elle n'a donc pas de raison de se montrer agressive envers l'homme. Bien que partageant des similitudes avec les requins, elle se nourrie de plancton.

Lire aussi:

Il frappe un requin à mains nues et sauve sa fille d'une mort certaine

Le plongeur pense que la raie manta Frekles voulait qu'on l'aide.


Commentaires

-