Urbaniste, 12 ans, 80.000 descendants, a tiré sa révérence

Étalon et vierge

Urbaniste, 12 ans, 80.000 descendants, a tiré sa révérence

Publié le :

Samedi 25 Avril 2015 - 17:37

Mise à jour :

Samedi 25 Avril 2015 - 18:13
Un taureau de douze ans d'âge est décédé après avoir été à l'origine de la naissance de 80.000 veaux. La qualité exceptionnelle de sa semence en faisait un reproducteur de choix... sans la moindre copulation.
©Max and Dee Bernt/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Le monde des inséminateurs et de l’élevage déplore la perte d’un symbole. Le Progrès, le quotidien régional de la région lyonnaise, a annoncé en effet vendredi 25 la mort d’Urbaniste, un taureau de 12 ans d’âge, une des "stars" dans le domaine de la reproduction bovine en France.

La bête, de race montbéliarde, a, au cours de sa vie, produit pas moins de 200.000 doses de semences servant ensuite à inséminer les femelles, la plupart des gestations provoquées largement aujourd’hui par insémination artificielle. Urbaniste a ainsi été à l’origine de la naissance de pas moins de 80.000 veaux, une moitié de mâles et une moitié de vaches laitières, qui partagent donc la moitié du code génétique d’Urbaniste. Et le tout sans jamais avoir eu affaire avec une femelle! En effet, les techniques de sélection naturelle aujourd’hui permettent aujourd’hui d’optimiser la reproduction sans passer par une quelconque saillie. D’autant qu’Umotest, la coopérative d’insémination qui en avait la charge, explique sur son site Internet que le taureau se distinguait par "une libido non débordante".

Mais pourquoi Urbaniste était-il aussi apprécié? Car malgré sa faible fougue en tant que mâle, les inséminateurs appréciaient la qualité de son code génétique donnant naissance à d’excellentes vaches laitières, avec une morphologie jugée "exceptionnelle" et une haute qualité du lait.

Une belle carrière et des qualités qui ne l’ont pas empêché d’éviter le sort réservé aux fournisseurs de semence à la qualité déclinante: il y a environ un mois, Urbaniste a en effet été "réformé", ce qui équivaut dans le langage agricole a être envoyé… à l’abattoir! 

 

Grâce à l'insémination artificielle, un taureau peut donner naissance à 80.000 veaux sans aucune saillie (photo d'illustration).

Commentaires

-