39 corps découverts dans un camion près de Londres

39 corps découverts dans un camion près de Londres

Publié le :

Mercredi 23 Octobre 2019 - 12:40

Mise à jour :

Mercredi 23 Octobre 2019 - 18:26
Crédits : DENIS CHARLET / POOL / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Les cadavres de 38 adultes et un adolescent se trouvaient dans la remorque d’un camion en provenance de Belgique. 
 
La macabre découverte a été faite dans la nuit de mardi à mercredi près de Londres : 39 corps gisant dans la remorque d’un camion, et parmi eux celui d’un adolescent. La nouvelle a été rendue publique ce matin par la police du comté d'Essex. Un périmètre autour du camion a été rapidement bouclé, dans la zone industrielle Waterglade, à Grays. 
 
Sur place, le commissaire en chef de la police d’Essex a fait une courte déclaration. « Il s’agit d’un incident tragique dans lequel un grand nombre de personnes ont perdu la vie. Nos enquêtes se poursuivent pour établir ce qu’il s’est passé ».
 
D’après les premiers éléments, le camion venait de la ville belge de Zeebruges, et non de Bulgarie comme cela avait été supposé du fait de son immatriculation. Il serait entré en Grande-Bretagne par le port d'Holydead, au Pays de Galles, le samedi 19 octobre. Une trajectoire très inhabituelle selon les médias britanniques puisque le port gallois dessert presque exclusivment l'Irlande - il est situé sur la Côte ouest. Le chauffeur du camion, originaire d'Irlande du Nord et âgé de 25 ans, a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour meurtre. 
 
L’identification en cours, soupçons de trafic d'êtres humains
 
« Nous sommes en train d’identifier les victimes, mais je crains que cela ne prenne beaucoup de temps », a poursuivi Andrew Mariner. Les médecins légistes sont effectivement sur place depuis la nuit dernière pour examiner les corps et tenter de les identifier. 
 
Le premier ministre Boris Johnson a réagi dans l'après-midi sur Twitter, se déclarant « horrifié » :  « Mes pensées sont avec ceux qui ont perdu la vie et leurs proches ». De son côté, la ministre de l'Intérieur Priti Patel, en séance à la Chambre des communes a précisé que les services de l'immigration travaillent étroitement avec la police, soupçonnant un drame de la migration et un trafic d'êtres humains.
 
« Ce à quoi nous assistons aujourd'hui est l'un des plus horribles crimes contre l'Humanité et contre les personnes »
 
La ministre a ensuite précisé qu'il sera nécessaire de  « regarder ce que l'on peut faire de plus pour éviter que de tels événements se produisent de nouveau ».
 
Ce tragique faits divers replace en effet à la une la question du trafic des êtres humains, et le transfert de migrants par camions. En juin 2000, 58 clandestins chinois avaient été retrouvé asphyxiés dans un camion dans le port de Douvre. Quinze ans plus tard, ce sont 71 migrants originaires d'Afghanistan, d'Irak et de Syrie qui avaient trouvé la mort dans un camion frigorifique, cette fois en Allemagne. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


La police scientifique britannique sur les lieux du drame

Commentaires

-