Accro au sexe, au porno et aux images: accusé de viol à 20 ans, il est jugé

Accro au sexe, au porno et aux images: accusé de viol à 20 ans, il est jugé

Publié le :

Jeudi 16 Mai 2019 - 11:42

Mise à jour :

Jeudi 16 Mai 2019 - 11:48
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 20 ans est actuellement jugé devant une cour d'assise à Meaux. Il est accusé d'avoir violé une femme dans un parc de Chelles (Seine-et-Marne) et a été décrit par l'enquête comme étant dépendant du sexe.

A 20 ans seulement, il se retrouve dans un un box de la cour d’assises, accusé d’un viol commis quand il n’avait que 18 ans. Un jeune homme doit répondre devant les jurés du tribunal de Melun des faits qui se sont produits dans un parc de Chelles en Seine-et-Marne.

Ce jour-là, le jeune homme est accusé d’avoir violé une femme qu’il venait de rencontrer et avec qui il avait échangé quelques mots avant de l’agresser sexuellement. Les indices sont accablants, le jeune homme ayant filmé la scène sur son téléphone portable montrant une fellation et une pénétration vaginale.

Outre les faits, c’est surtout la personnalité de l’accusé qui interpelle. Le jeune homme, né au Brésil, et ayant vécu une enfance difficile entre la mort de son père, une mère prostituée et toxicomane et des placements dans des familles d’accueil et des foyers (18 placements différents en seulement quatre ans), est décrit comme souffrant d’une addiction au sexe.

Lors d’une perquisition, les enquêteurs ont retrouvé des traces de recherches de sites pornographiques avec des mots douteurs comme "enfants nus" ou "jeunes filles 13/15 ans nues". Le jeune homme était également consommateur de vidéos porno gays et s’est aussi filmé en train d’avoir des relations sexuelles avec deux femmes.

Lire aussi: Le violeur récidive un mois après sa sortie, un avocat en appelle au gouvernement

"Il a eu une addiction très précoce à la sexualité et son plaisir se trouve décuplé par l’utilisation d’images" explique le psychologue, comme le rapporte le journal Le Parisien. Le jeune homme avant de passer à l’acte avait également filmé des adolescentes dans le parc où il aurait commis le viol. Fait particulièrement troublant: il est même allé jusqu’à filmer avec son mobile la policière venant l’interpeller.

Pour sa défense, le jeune accusé assure que la victime déclarée était consentante, s’appuyant notamment sur l’absence de résistance physique de la jeune femme. Le verdict est attendu ce jeudi 16 dans la soirée.

Voir aussi:

Paralysée et muette: elle est mise enceinte par son violeur

Saône-et-Loire: le moine bouddhiste violeur et pédophile condamné 

Le jeune homme addict au sexe doit répondre d'une accusation de viol.


Commentaires

-